Coopération Algéro-allemande dans le domaine agricole, Vers la création d’un pôle d’excellence pour la formation à Mostaganem

Liberte; le Lundi 16 Avril 2018
3

La Chambre d’agriculture de la wilaya de Mostaganem a abrité, hier, une réunion de travail entre des représentants de la Chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie (AHK), le président de la Chambre nationale d’agriculture, Ladjel Doubi-Bounoua, et le secrétaire général, M. Touati, en présence de nombreux membres d’associations professionnelles des différentes filières agricoles. La visite de la délégation allemande à Mostaganem avait pour objectif principal de prospecter et comprendre la situation de l’état du secteur agricole dans la wilaya de Mostaganem pour préparer convenablement le terrain à d’éventuels partenariats en matière d’investissement, notamment dans la filière laitière et celle de la pomme de terre.
À ce propos, le représentant officiel de la Chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie (AHK) sise à Alger a d’emblée indiqué : “Je ne suis pas venu aujourd’hui pour vous vendre des tracteurs allemands, mais plutôt pour préparer le terrain pour la concrétisation de la conception de la valorisation des segments de production en vue d’améliorer le rendement des terres agricoles.”
Dans la foulée, l’expert allemand dans le domaine de l’agriculture a indiqué que les services de l’AHK ont une vision économique de développement de partenariats “gagnant-gagnant” en matière d’agroalimentaire avec les investisseurs allemands en Algérie. Interrogée par un opérateur économique local sur les
modalités pratiques d’intervention des partenaires allemands pour le démarrage de projets concrets sur le terrain et s’il y a des échéances, la délégation allemande a vaguement répondu que des pourparlers sont en cours pour essayer d’étudier le terrain avant d’arriver aux étapes d’investissement. La filière privilégiée par les Allemands est celle du lait, car l’Allemagne a engrangé une longue expérience dans ce domaine et ensuite elle investira pour se tailler une part importante du marché national. En contrepartie, l’Algérie verra sa facture d’importation en matière de poudre de lait, qui est aujourd’hui d’un milliard d’euros, sensiblement baisser.
Cependant, la nouvelle information annoncée au cours de cette réunion est la volonté de la Chambre algéro-allemande de commerce d’aller vers la création d’un centre d’excellence pour la formation des jeunes agriculteurs et qui sera intégré à l’École supérieure d’agriculture de Mostaganem (à Kharrouba). À ce sujet, le président de la Chambre nationale d’agriculture, Ladjel Doubi-Bounoua, qui est également président de la CAW de Mostaganem, s’est dit “tout à fait favorable à cette initiative intéressante et utile à l’avenir”. Le volet de la formation a été souligné par les membres de la Chambre d'agriculture car un manque criant se fait sentir dans cet aspect essentiel pour la réussite de l'agriculture moderne dans le pays.

M. Salah

Categorie(s): actualité

Auteur(s): M.Salah

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..