Création de sociétés, Léger ralentissement au premier semestre 2016

Liberte; le Lundi 15 Mai 2017
3

Le rythme de création des entreprises dotées de la personnalité morale (sociétés) a enregistré un ralentissement durant le premier semestre de 2016 comparativement à la même période de 2015, à l'exception de celles relevant du secteur du commerce et de l'industrie, a  appris l'APS auprès de l'Office national des statistiques (ONS, derniers chiffres disponibles).
Pour rappel, les opérateurs économiques s'inscrivent soit sous le statut de personnes morales (sociétés), soit sous celui de personnes physiques.
Ainsi, durant le premier semestre de l'année écoulée, 5 546 sociétés ont été créées au niveau national contre 5 584 durant la même période de 2015, soit 38 sociétés de moins, un recul de l'ordre de 0,7%. Le plus grand nombre des sociétés qui ont vu le jour a été observé au niveau de quatre secteurs d'activité ayant représenté plus de 77% de l'ensemble des créations, avec 4 305 entreprises installées dans ces 4 filières.
Il s'agit des secteurs du commerce et de réparation auto (2 065 sociétés créées), de l'industrie manufacturière (1 079), de la construction (853) et du secteur des activités de services administratifs et de soutien (308). Sur le plan de la répartition régionale des créations, il est constaté une concentration importante au niveau de la région centre du pays avec 54,53% de la totalité.
La wilaya d'Alger arrive en premier avec 1 777 sociétés créées (contre 1 874 créations au même semestre de 2015). Elle est suivie des wilayas d'Oran (445 nouvelles sociétés), de Sétif (312), de Tizi Ouzou (227) et de Constantine (221).
Avec ces nouvelles créations, le nombre global des sociétés recensées dans les 48 wilayas a atteint 173 334 au 30 juin 2016 (contre plus d'un million d'opérateurs économiques inscrits sous le statut de personnes physiques).
Pour ce qui est de leur répartition sur les 48 wilayas, la wilaya d'Alger a cumulé jusqu'au 30 juin 2016 la plus forte concentration des sociétés avec 58 394 entités, soit près de 34%. Elle est suivie d'Oran avec 12 698 sociétés (7,3% de la totalité), de Sétif avec 8 135 entités (4,7%), de Constantine avec 7 429 entités (4,3%) et de Tizi Ouzou avec
6 938 entités (4%).
En revanche, les wilayas qui comptent le plus faible nombre de sociétés sont Naâma (368 entités), El-Bayadh (265), Tindouf (207) et Illizi (194). Par secteur juridique, la plupart des sociétés recensées appartiennent au secteur privé national avec 168 927 entités, soit 97,45%  de la totalité des opérateurs économiques-personnes morales. Quant aux entreprises publiques économiques (EPE), elles étaient au nombre de 766 à la fin du 1er semestre 2016, tandis que les autres entreprises publiques (Epic, entreprises publiques locales...), elles étaient à 3 018. Les entreprises privées étrangères ont atteint les 523 entités, les sociétés mixtes 81 et les entreprises du secteur public étranger ont été au nombre de 19.
Par ailleurs, il y a eu 2 165 sociétés qui ont fait l'objet de cessation d'activité dont 34,7% à Alger. La plupart des sociétés radiées au niveau national avaient le statut de société à responsabilité limitée (Sarl), soit 1 053 Sarl radiées (48% de la totalité des sociétés qui ont cessé leurs activités).

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..