Elle a permis au Brésil et à la France de ne pas se rencontrer avant la finale, Platini confirme la “petite magouille” du tirage au sort du Mondial 1998

Liberte; le Samedi 19 Mai 2018
147578

Michel Platini, qui était co-président du Comité français d'organisation (CFO) de la Coupe du monde 1998, a confirmé hier ce que l’ancien sélectionneur de la Seleçao, Zagallo, avait qualifé de “conspiration européenne” qui a permis à la France et au Brésil de ne pas se rencontrer avant la finale du tournoi, dans un entretien à Stade Bleu. “Quand on a organisé le calendrier, si on (la France) finissait premier et le Brésil premier, ils ne pouvaient pas se rencontrer avant la finale”, raconte ainsi Platini dans un entretien qui sera diffusé dimanche mais dont des
extraits étaient déjà diffusés sur Twitter hier. “Ecoutez, on est à la maison, il faut bien profiter des choses, alors on ne va pas s'emmerder pendant six ans à organiser la Coupe du monde si on ne peut pas faire quelques petites magouilles : vous pensez que les autres ne le faisaient pas aux autres Coupes du monde ?”, poursuit l'ancien joueur vedette des Bleus.
Une finale France-Brésil, “c'était le rêve de tout le monde”, conclut l'ex-président de l'UEFA, actuellement suspendu de toute activité liée au football pour un paiement de 1,8 M EUR sans contrat écrit reçu de Sepp Blatter, ex-président déchu de la Fifa.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rub.Radar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..