Flora Boubergout :, une perte pour l’Algérie

Liberte; le Mercredi 28 Mars 2018
146435

 La présidente de l’association El-Baraka, Flora Boubergout, nous a quittés mardi dernier à l’âge de 53 ans des suites d’une longue maladie. Fondatrice de l’Association El-Baraka en 1999, après un violent accident de la circulation, Flora s’était investie corps et âme pour sensibiliser les automobilistes, les concessionnaires automobiles, les élèves, les routiers, les vacanciers, les services de sécurité et les pouvoirs publics, tant centraux que locaux, pour faire de la prévention et de la sécurité routière une priorité absolue dans leur quotidien et dans leurs programmes. Ayant acquis une grande expérience dans ce domaine, et convaincue que la vulgarisation du code de la route devait passer par un travail de terrain, Flora a gagné la confiance de tous, à commencer par les médias spécialisés. Présente aux 19 salons automobiles que l’Algérie organisait chaque année, Flora se faisait remarquer dans toutes les conférences-débats, tables rondes, sur les routes et les autoroutes, les stations-services, les écoles et les conférences de presse. Ayant sillonné les quatre coins du pays, Flora a également mené un combat honorable au profit des personnes handicapées. Notamment en exigeant des concessionnaires automobiles et des professionnels des deux-roues à mettre sur le marché des voitures et des motocyclettes équipées exclusivement pour cette frange vulnérable de la société. Elle allait le faire avec les constructeurs automobiles algériens, mais le destin en a voulu autrement. Repose en paix Flora. Ton combat n’était pas vain. Il continue !

F. BELGACEM

Categorie(s): focus

Auteur(s): Farid BELGACEM

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..