Gabon, Retour à la normale au lendemain d’un putsch avorté

Liberte; le Mercredi 9 Janvier 2019
3

Le calme est revenu et l'internet a été rétabli, hier à Libreville, la capitale du Gabon où une tentative de coup d'État militaire a échoué la veille, a constaté l'AFP. Les réseaux internet, bloqués lundi matin lors du putsch manqué, étaient de nouveau accessibles mardi midi. La circulation avait repris sur le bord de mer de Libreville et sur le boulevard Triomphal, siège de la Radio-télévision nationale (RTG) d'où l'appel au soulèvement lancé par quelques militaires qui s'étaient emparés des lieux a eu lieu lundi à l'aube. La plupart des commerces et lieux de restauration, fermés depuis lundi matin, avaient de même rouvert hier. Lundi matin, une dizaine de militaires de la Garde républicaine (GR) ont tenté un coup de force en appelant sur la radio d'État au soulèvement pour sauver le pays du chaos. Le chef du commando a été arrêté, deux de ses hommes abattus par les forces de sécurité. Victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) le 24 octobre en Arabie Saoudite, M. Bongo, âgé de 59 ans et dont la famille est au pouvoir depuis 1967, a été transféré au Maroc, où il poursuit depuis sa convalescence. Sa date de retour au Gabon est inconnue.

R. I./Agences

Categorie(s): international

Auteur(s): Rub.Etranger

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..