Il cumulera 38 ans de “règne” en 2022, P/APC de Sehailia depuis 1984

Liberte; le Samedi 16 Decembre 2017
143816

Chercher le maire qui prévaut de la plus longue durée à la tête d’une municipalité devient presque un défi. Depuis les dernières élections locales, on découvre au fur et à mesure les P/APC qui ont administré leurs communes pendant plusieurs mandats de cinq ans.
Il y a quelques jours, la palme de la longévité était détenue par Boutaba Younès, qui a géré la commune de Ramel Souk (daïra d’El-Kala, wilaya d’El-Tarf) pendant 25 ans en sa qualité de P/APC et deux ans en tant que DEC (délégué exécutif communal). Il a perdu néanmoins sa place au scrutin du 23 novembre dernier. Et voilà que l’on découvre un élu qui fait mieux que lui. Boufaden Mohamed, âgé de 68 ans, assure les fonctions de président de l’Assemblée populaire communale de Sehailia (wilaya de Mascara) depuis… 1984. Cette année-là, la localité a été élevée au rang de commune suite au découpage administratif mis en œuvre. L’homme a survécu à toutes les tempêtes et résisté à toutes les tentatives pour l’écarter. Après l’ère du parti unique dans les structures desquelles il militait, il a rejoint le RND dès sa création en février 1997. Comme il a été réélu aux municipales et reconduit à son statut par ses pairs, il cumulera 38 ans à la tête de la commune au terme de son mandat actuel en 2022. Est-ce un record ?

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rub.Radar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..