Il sera présent, cet après-midi, pour superviser l’équipe face au RCB Oued Rhiou, Saâdi : “Je suis toujours resté attaché à la JSK”

Liberte; le Samedi 13 Janvier 2018
144572

C’est désormais officiel, Nourredine Saâdi est le nouvel entraineur de la JS Kabylie puisqu’il a été confirmé dans son poste par le nouveau président du club kabyle, Chérif Mellal, qui l’a donc préféré au technicien marocain Badou Zaki qui était pourtant en contacts avancés avec l’ancien président du directoire, Lakhdar Madjène.
Aux dernières nouvelles, Nourredine Saâdi devait même signer son contrat hier soir et serait même appelé à assister, cet après-midi, au match des 1/16es de finale de la Coupe d’Algérie au stade du 1er-Novembre, contre le RCB Oued-Rhiou, une formation qui évolue en Division nationale amateurs). “Je suis resté attaché à la JSK, un club qui m’est très cher du fait que je l’ai déjà entraîné par le passé et que je suis profondément attaché à mes racines puisque je suis originaire de la région. C’est ce qui a fait que j’ai adhéré au projet du nouveau repreneur du club, Chérif Mellal, qui m’a convaincu par sa volonté d’insuffler du sang neuf à la JSK”, a déclaré, hier, Nourredine Saâdi. Il entamera son travail dès ce lundi pour préparer le match JSK-USMB prévu le wee-kend prochain à Tizi Ouzou. “Cela fait presque trois mois que j’étais en contact avec Nourredine Saâdi et je pense que c’est l’entraîneur qu’il faut à la JSK car il cumule de longues années d’expérience”, dira Chérif Mellal qui a porté aussi son choix sur l’ex-capitaine emblématique de la JSK, Mouloud Iboud, en tant que conseiller technique alors que l’autre ancien capitaine des Canaris, en l’occurrence Ali Fergani, est appelé à prendre la destinée de la future académie de football de la JSK qui constitue l’une des priorités du plan d’action annoncé par le nouveau président de la JSK. Toujours est-il qu’avant la prise de fonction de Nourredine Saadi, c’est l’ancien coach adjoint de Azzedine Aït-Djoudi, Salim Gaci qui a continué d’assurer provisoirement les entraînements des Canaris notamment en prévision du match des 1/16es de finales de la Coupe d’Algérie de cet après-midi.  “Contrairement à ce qui a été dit ici et là, j’ai continué à travailler car je ne pouvais pas abandonner le club qui avait besoin de préparer cette confrontation contre Oued-Rhiou car un match de coupe doit faire l’objet d’une préparation minutieuse pour éviter tout effet de surprise”, dira l’entraîneur intérimaire de la JSK qui devra se passer des services de l’attaquant Ziri Hammar (suspendu après son expulsion de vendredi passé contre la JS Saoura) mais aussi du gardien de but titulaire Malik Asselah (convalescent), lui qui avait d’ailleurs déclaré forfait pour le match de vendredi dernier à Béchar. “Vous savez bien qu’en Coupe d’Algérie, il faut toujours se méfier de l’adversaire du jour  même s’il évolue en division inférieure et c’est pour cela que nous avons motivé au maximum les joueurs pour prendre ce match très au sérieux et je pense que le message a été bien reçu par l’ensemble des joueurs qui sont décidés à se surpasser pour arracher le billet qualificatif pour les 1/8es de finale de Dame Coupe”,  conclut Salim Gaci, même si l’on croit savoir que le nouveau Nourredine Saadi aurait déjà choisi de se faire seconder par Wahib Bourzag qui occupait jusque-là les fonctions de préparateur physique de la JSK.

Mohamed HAOUCHINE

 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Mohamed Haouchine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..