Kits SKD/CKD destinés au montage automobile, La facture d’importation a atteint 449,1 millions de dollars en 2 mois

Liberte; le Lundi 16 Avril 2018
3

 

Contrairement aux prévisions des pouvoirs publics à vouloir réduire les dépenses en devises en investissant sur le montage automobile, la facture d’importation des kits CKD/SKD a connu une hausse de près de 104% par rapport aux mois de janvier et février de l’année 2017. Selon les Douanes algériennes, ces importations étaient de 449,1 millions de dollars entre début janvier et fin février 2018, contre 219,5 millions de dollars sur la même période de 2017, soit une hausse de près de 230 millions de dollars. Selon la même source, la facture d’importation des véhicules finis est passée à 20,5 millions de dollars durant les deux premiers mois 2018, contre 136,8 millions de dollars à la même période 2017 pour un volume global de 536 unités contre 10 327 unités sur la même période de 2017.
Du coup, relèvent les Douanes algériennes, la facture globale d’importation des collections CKD/SKD et des véhicules finis (toutes catégories confondues) a augmenté à 469,6 millions de dollars, contre 356,3 millions de dollars sur la même période 2017, avec une prédominance des CKD/SKD, soit 95% de la facture globale des importations. Dans le détail, on relève que la facture d’importation des collections CKD/SKD pour les besoins de montage des véhicules de tourisme a franchi la bagatelle de 398,29 millions de dollars de 2018 contre 187,63 millions de dollars à la même période de 2017, soit une hausse de 210,66 millions de dollars (+112%). Quant aux véhicules de tourisme finis importés, la facture était de 4,85 millions de dollars, contre 42,6 millions de dollars.
Ainsi, la facture globale des véhicules de tourisme finis et des collections CKD destinées au montage a grimpé à 403,14 millions de dollars sur les deux premiers mois de 2018, contre 230,2 millions de dollars à la même période de 2017, en hausse de près de 173 millions de dollars (+75%), détaille la même source. Par ailleurs, notent les Douanes algériennes, la facture d’importation des collections CKD des véhicules de transport de personnes et de marchandises a atteint 50,81 millions de dollars contre 31,86 millions de dollars à la même période de 2017, soit une hausse de 19 millions de dollars (+60%).
Aussi, la facture des véhicules de transport de personnes et de marchandises finis a été de l’ordre de 15,65 millions de dollars, contre 94,22 millions de dollars. Concernant le contingent global des véhicules de transport de personnes et de marchandises finis importés, il avait atteint 434 unités, contre 6 731 unités sur la même période de 2017.
Du coup, révèle la même source, la facture d’importation globale de ce type de véhicules finis et des collections CKD s’est chiffrée à 66,46 millions de dollars contre 126,08 millions de dollars.
En outre, les importations des parties et accessoires des véhicules automobiles, comme la pièce détachée pour les véhicules finis, ont diminué de 52,46 millions de dollars contre 61,28 millions de dollars (-14,4%).
Rappelons qu’en 2017, la facture d’importation des véhicules finis (toutes catégories) et des collections CKD/SKD destinées à l'industrie de montage des véhicules avait augmenté à 2,13 milliards de dollars, contre 2,12 milliards de dollars en 2016, avec la prédominance de 84% pour les importations des CKD/SKD qui avaient atteint 1,8 milliard de dollars en 2017, sans pour autant répondre aux besoins du marché local.

FARID BELGACEM

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Farid BELGACEM

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..