L’Algérie profonde, BRÈVES de Bouira

Liberte; le Lundi 22 Aout 2016
128461

Alimentation en eau potable : Les villageois de Aïn Chellala et Rouabyaa interpellent le wali par intérim
Le villageois de Aïn Chellala et Rouabyaa, sis à la commune d’Aïn Bessam (sud-ouest de Bouira), ont profité de la récente visite du wali par intérim, M. Ahmed Menguellati, dans leurs bourgades, afin de lui exposer un problème majeur, celui du raccordement en potable de ces deux localités. “M. le wali, nous souhaitons attirer votre intention sur le problème d’eau potable. Nous avons écrit, protesté, mais en vain”, ont-ils fait savoir au premier magistrat de Bouira par intérim. Ce dernier s’est montré rassurant, en indiquant que “des solutions vont être étudiées” afin d’y remédier. Selon les villageois, ce précieux liquide manque cruellement et oblige les citoyens à parcourir des dizaines de kilomètres dans le but de se ravitailler en eau de source. Cette tâche, fastidieuse s’il en est, incombe aux enfants qui s’occupent de l’acheminement de cette denrée vitale. Un père de famille, ancien patriote, nous dira : “Parfois, mes fils ratent des heures de cours afin d’aller nous ramener de l’eau. Moi je suis usé et fatigué et je ne peux m’occuper de cette tâche.” Faute de commodités des plus indispensables, les habitants de ces deux localités souffrent du manque d’eau potable, qui demeure parmi l’une des préoccupations majeures de la population. Certains villageois soulignent le fait qu’ils achètent des citernes d’eau à des prix exorbitant. “Nous achetons l’eau à 1 500, voire 2 000 DA la citerne. C’est au-dessus de nos moyens”, s’indignent-ils.

R. B.

Dechmia : 155 foyers raccordés au gaz à El-Mardja
C’est la fin d’un long calvaire pour les habitants d’El-Mardja (commune de Dechmia, à 60 de km au sud de Bouira). Le gaz naturel est enfin arrivé dans les foyers. C’est une véritable aubaine pour les villageois, avant le début de l’hiver. Ainsi, près de 155 foyers ont bénéficié de ce précieux combustible. Cette opération de raccordement est venue après tant de réclamations de la part de la population, laquelle n’a pas cessé de manifester son mécontentement vis-à-vis de cette situation jusqu’à la concrétisation dudit projet. Désormais, c’est chose faite. Pour un montant global de 9 551 740 DA, ces travaux ont été réalisés par les services de la direction de l’énergie et des mines, ainsi qu’une entreprise privée.

R. B.

Categorie(s): centre

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..