L’opérateur présente son bilan pour le 1er trimestre 2018, Djezzy : 5 milliards de dinars de chiffre d’affaires

Liberte; le Mardi 15 Mai 2018
3

Présentant son bilan pour le premier trimestre de l’année en cours, l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy a enregistré une nette hausse de son chiffre d’affaires. Ainsi, l’opérateur a engrangé 5 milliards de dinars durant cette période, contre 2,8 milliards de dinars l’année écoulée durant la même période. “Cette croissance est également soutenue par le passage à une stratégie de tarification de la data plus agressive ainsi que le lancement de nouvelles offres très compétitives. Les clients data ont évolué de 13,4% passant de 7,1 à 8 millions de clients comparé à la même période en 2017”, précise Djezzy qui ajoute : “Ce sont près de 400 000 nouveaux clients qui sont venus enrichir la base d’abonnés enregistrant ainsi une croissance de 2% comparativement au 4e trimestre 2017.” Djezzy comptabilisait au 31 mars 2018, 15,3 millions de clients. Sur un autre registre, Djezzy informe que le programme de transformation lancé en 2015 suite aux accords FNI-Veon, “a permis à l’entreprise de s’adapter à la nouvelle ère de l’industrie caractérisée par le développement rapide de l’internet mobile et d’asseoir un nouveau modèle de croissance tiré par la data”. Les résultats du premier trimestre révèlent une reprise “opérationnelle avec une nette augmentation des revenus data de 79,7% comparativement au premier trimestre 2017 grâce à une utilisation plus importante de l’internet mobile suite au déploiement et à la densification du réseau 3G et 4G”. Sauf que cette tendance à la hausse qu’enregistre Djezzy et qui n’a pas été enregistrée depuis fin 2014 “est confrontée à la persistance de certaines difficultés engendrées par un environnement macro-économique très complexe caractérisé par une forte concurrence, une fiscalité contraignante à travers la loi de finances 2018 et un cadre réglementaire difficile, voire hostile”, regrette l’opérateur qui souligne que “globalement, le chiffre d'affaires de l’entreprise a diminué de 9,3% en glissement annuel, mais à un rythme légèrement inférieur à celui observé au 4e trimestre 2017”. L’entreprise a précisé qu’au premier trimestre de 2018, “l'EBITDA a diminué de 17,3% en glissement annuel”. En revanche, conclut l’opérateur, “la marge d'EBITDA s'est établie à 44,9%, en amélioration de 2 points de pourcentage en rythme trimestriel. Ce qui constitue un indicateur de taille quant à la bonne santé financière ainsi qu’à la rentabilité de la société”. Concernant le service 4G/LTE, Djezzy souligne qu’il couvrait 28 wilayas et plus de 25,3% de la population, tandis que le réseau 3G couvrait les 48 wilayas et plus de 75% de la population. Au premier trimestre de 2018, les dépenses d'investissement excluant les licences se sont élevées à 1,6 milliard de dinars, avec un ratio de 13,5% des recettes. Par ailleurs, l’opérateur informe que le conseil d’administration a procédé à la nomination de trois nouveaux directeurs délégués désignés par le Fonds national d’investissement et qui siègent au comité exécutif de l’entreprise. Prévues par les accords FNI-Veon, ces nominations s’inscrivent dans le cadre de la promotion des cadres algériens au plus haut de la hiérarchie de la société.

M. Mouloudj

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Mohamed Mouloudj

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..