Le football national en deuil, Lalmas n’est plus

Liberte; le Dimanche 8 Juillet 2018
148455

L'ancien international algérien dans les années 1960 et 1970, Ahcène Lalmas, est décédé hier à Alger à l'âge de 75 ans des suites d’une longue maladie. Vivant complètement en retrait, Lalmas a évité ces dernières années tout contact avec le milieu du football ou de la presse. Il était en convalescence pour des problèmes de santé. Considéré comme le meilleur joueur algérien de tous les temps, selon un sondage organisé par le journal sportif Echibek à la fin de 1999 auprès de 150 personnes entre joueurs, entraîneurs, dirigeants, arbitres et journalistes, Lalmas a marqué de son empreinte le football algérien. Il a débuté sa carrière footballistique avec l’OM Ruisseau, réalisant un record original qui n’a, d’ailleurs, jamais été battu par un autre joueur. Il a inscrit à lui seul 14 buts en une seule rencontre officielle. C’était un match éliminatoire de Coupe d’Algérie contre la formation de Birtouta, qui avait encaissé ce jour-là

18 buts. Lalmas a ensuite signé une licence au sein du club voisin, le CR Belcourt, créé en 1962 de la fusion de deux formations, le WRB et le CAB. Avec le Chabab, il a marqué le football algérien des années soixante. Il a décroché 4 titres de champion (1965, 1966, 1969 et 1970), trois Coupes d’Algérie (1966, 1969 et 1970) et trois fois le titre maghrébin (1970, 1971 et 1972). En plus de ses qualités de buteur, Lalmas a toujours eu un certain ascendant sur ses coéquipiers, ce qui l’amena petit à petit à se transformer en stratège, abandonnant le poste d’avant-centre.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Red.Sportif

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..