Le ministre des transports annonce un projet de loi à l’étude, Rail : perspective d’ouverture pour le privé

Liberte; le Samedi 24 Decembre 2016
134073

En retour, le privé national bénéficiera des revenus de l'exploitation de ces infrastructures.

Une ligne de tramway reliant Tafourah à la Grande mosquée d'Alger et l'aéroport Houari-Boumediene, dont l'étude existe déjà, sera réalisée dès la promulgation d’un projet de loi sur le financement public-privé en cours d’étude, a déclaré, jeudi, le ministre des Transports, Boudjema Talaï. L’annonce a été faite lors d’une séance de questions orales au Conseil de la nation.
Le ministre a souligné que “le Trésor public ne peut financer certains projets et il n'existe pas de loi permettant au secteur de financer les projets par d'autres fonds”, assujettissant ainsi la réalisation de ce projet et d’autres à la promulgation du partenariat pour le financement public privé. Selon lui, cette loi en préparation permettra de réaliser un double objectif : mobiliser des ressources financières pour la réalisation de projets d'infrastructures publiques, par le biais des opérateurs privés ou publics, et pallier l’amenuisement des ressources du Trésor public. Elle aidera également à encadrer la relation établie entre les différentes parties contractantes et à mettre en place les moyens juridiques nécessaires à la réussite de ce mode de financement. Plus prosaïquement, il s’agit de mettre à contribution le secteur privé national, en partenariat avec le public, dans la réalisation des projets à travers la conception, le financement, la construction, l'exploitation, l'administration, la maintenance et autres prestations.
S’agissant du cas présent, c’est de l’ouverture d’un secteur jugé stratégique, comme le rail, au financement privé national qu’il est question. En retour, le privé bénéficiera des revenus de l'exploitation de ces infrastructures. Mais en attendant la réalisation d'une ligne de tramway reliant Tafourah à la Grande mosquée d'Alger et l'aéroport Houari-Boumediene, le ministre des Transports a indiqué qu’il faudra, en plus d'un parking d'une capacité de 5 000 voitures, assurer le transport public aux fidèles. M. Talaï a indiqué que pour l'accès à la mosquée par voiture et transport public, le taux d'avancement des travaux de réalisation de dix voies menant de et vers la Mosquée d'Alger ont atteint 90% pour trois d'entre elles. Le ministre a annoncé en outre le lancement des travaux de réalisation d'un pont long de 460 mètres reliant la rue Tripoli à la Mosquée d'Alger directement par l'autoroute d’Oued Ouchayeh. S’agissant de l'organisation du trafic routier, le ministre a fait état de la création d'une société mixte en partenariat entre la wilaya d'Alger et des opérateurs étrangers pour l'équipement des intersections de feux tricolores qui seront annexés ultérieurement au réseau central de gestion du trafic routier. Il a ajouté dans ce sens que l'étude est fin prête et que les travaux seront lancés en 2017. Concernant l'état des wagons de trains, M. Talaï a indiqué que le secteur a procédé par le biais de la Société nationale des transports ferroviaires au lancement d'avis d'appels d'offres pour l'acquisition de 17 autorails répondant aux normes internationales à partir de 2018.

A. R.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Amar R

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..