Ligue 1 (29e journée) : USMB 1- CSC 2, Les Sanafir champions d’Algérie

Liberte; le Dimanche 13 Mai 2018
147435

Le CS Constantine a été sacré, hier, champion d’Algérie pour la saison 2017-2018 à la suite de son succès obtenu au stade des frères Brakni de Blida face à l’USM Blida. 21 ans après avoir décroché son premier titre, le CSC parvient à inscrire son deuxième sacre à son palmarès à la suite d’une saison que les Constantinois ont dominée particulièrement durant la première phase du championnat où les protégés d’Amrani ont récolté beaucoup de points. Dans un match des extrêmes caractérisé par un niveau technique tout juste moyen, le CSC a joué devant un public nombreux tout acquis à sa cause.
La première période a vu un très beau jeu ouvert des deux côtés avec une légère domination des locaux qui jouaient sans complexe et sans aucune pression. Les visiteurs annoncent la couleur après une minute de jeu sur coup franc direct exécuté par El-Amri. Le cuir a frôlé le poteau de l’excellent jeune gardien Boutaga. Les Blidéens auront leur première action dangereuse à la 11e minute lorsque sur un coup franc botté par Herbache, le gardien de Constantine, Limam, étale toute sa classe pour dégager en corner. Il a fallu attendre la 32e minute pour voir le club local, l’USMB, ouvrir le score sur un splendide tir des 25 mètres en pleine lucarne de Tayeb Lyès. Un très beau but bien applaudi par les supporters des deux équipes.
Après ce but, les joueurs de l’USMB reculent d’un cran en procédant par des contres. Les Constantinois reprennent le match en main et ont essayé à maintes reprises d’égaliser par les Abid, Bencherifa, Benayada et Belkheir, mais en vain, puisque le score est resté inchangé. De retour des vestiaires, les 22 acteurs reviennent sur le terrain, avec un nouveau souffle et une volonté de mieux faire notamment pour les visiteurs qui vont se jeter corps et âme pour égaliser et d’ailleurs c’est ce qui va arriver puisqu’à la 58e minute El-Amri dans ses œuvres réussit à remettre les pendules à l’heure au grand bonheur des centaines de supporters qui ont fait le déplacement à Blida pour soutenir leur équipe et fêter le titre dans la ville des Roses. Et ce n’était pas fini puisque les poulains d’Amrani ont réussi à aggraver le score sur un penalty sévère sifflé par l’arbitre Bouabdellah et très contesté par les Blidéens. C'était à la 90e minute, El-Amri exécute la sentence et marque le second but pour son équipe et par ricochet réalise un doublé dans ce match.
Juste après l’arbitre siffle la fin du match à l’avantage des visiteurs, une victoire qui a permis au CSC de remporter le titre de champion d’Algérie. “On a passé une saison très difficile, le mérite revient aux joueurs, au staff et aux dirigeants”, a déclaré l’entraîneur Amrani à la fin de la rencontre et d’ajouter : “Certes on n’a pas tracé le titre comme objectif, on a joué, on a pris les commandes dès la 5e journée ; on a essayé de maintenir le cap. Nous avons réalisé le rêve de nos supporters. Le mérite revient aux joueurs, au staff, aux supporters et aux dirigeants. Le CSC mérite ce sacre vu le travail énorme qu’on a effectué sur tous les plans”, conclut le coach des Sanafir.

Nasser Zerrouki

Categorie(s): sports

Auteur(s): Nasser Zerrouki

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..