Ouverture hier du salon Algeria health à la Safex, Des équipementiers étrangers exposent leurs innovations

Liberte; le Jeudi 6 Decembre 2018
3

Après la première édition tenue l’année dernière, le deuxième salon national de la santé “Algeria Health” s’est ouvert, hier matin, au Palais des expositions des Pins-Maritimes à Alger. Dédié exclusivement aux équipements et au matériel médicaux, le rendez-vous de 2018 réunit depuis hier, et ce, pendant quatre jours, jusqu’à samedi, pas moins de 75 exposants, dont 25 participants étrangers représentant 10 pays (la Turquie, la Tunisie, la Jordanie, les USA, l’Italie, la Grande-Bretagne, l’Inde, l’Allemagne, l’Égypte…). Organisée par MM Communication, cette manifestation professionnelle se veut aussi un carrefour de rencontre et de mise en relation entre les vendeurs et les demandeurs de solutions médicales via des matériels. Il s’agit, selon des exposants interviewés, d’innovations technologiques synonymes de qualité et de valeur supérieure, soit en termes d’image ou d’auscultation médicale, ou encore de diagnostic. Le directeur commercial de Siemens soulignera que le géant allemand expose, lors de ce salon, des dispositifs médicaux innovants. Il est question, notamment, des équipements d’imagerie qui sont adaptés à l’intelligence artificielle. Les visiteurs ont eu aussi l’occasion de découvrir une solution innovante nécessaire à la détection des veines pour prélèvement de sang. Il s’agit d’une machine d’origine allemande qui aide le laborantin à prélever le sang. Des nouvelles machines destinées aux examens biologiques ont été exposées. Il s’agit des automates d’hématologie qui améliorent la partition de la NFS (numération formule sanguine). Un fabricant de médicaments d’origine indienne était également au rendez-vous, pour présenter ces produits pharmaceutiques, notamment les antibiotiques. “Ma présence aujourd’hui au salon dénote clairement tout l’intérêt que je porte à l’Algérie. Je souhaite vivement monter en Algérie une usine de fabrication de médicaments”, nous a affirmé l’opérateur indien. En fait, la présence d’un nombre non négligeable d’opérateurs nationaux, d’étrangers et de représentants de labels internationaux confirme que le marché national des dispositifs médicaux est en pleine croissance et qu’il sera encore plus important dans les prochaines années. Selon l’expert, Lamri Larbi, spécialiste de l’économie sanitaire, tout l’environnement actuel plaide pour un marché national d’équipements de santé et de médicaments prometteur, qui va exploser dans les prochaines années. Il y a d’abord le facteur lié à la nouvelle loi sanitaire récemment promulguée et qui encourage l’investissement privé dans la construction d’hôpitaux.
Le nombre de médecins spécialistes qui veulent ouvrir des cabinets est en nette augmentation. L’autre indicateur, qui n’est pas des moindres, est la transition épidémiologique en Algérie où les pathologies chroniques ont pris le dessus sur les maladies infectieuses.

Hanafi H.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Hanafi Hattou

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..