Parce que l’Algérie ne figure plus parmi les pays à faible revenu, Des jeunes médecins exclus des formations postgraduées

Liberte; le Jeudi 10 Aout 2017
140919

 Selon le dernier classement établi par la Banque mondiale (PIB par habitant), l'Algérie ne figure plus depuis 2016 parmi les pays à revenus faibles ou intermédiaires.
Une des conséquences de ce classement pour la formation médicale postgraduée est l'exclusion de nos jeunes médecins des cycles de formation gratuits initiés par les sociétés savantes internationales sur les recommandations de l'OMS.
En effet, l’OMS, après l’adoption de la résolution 68.15 et les travaux de la 70e assemblée de mai 2017, plaide non seulement pour l’égalité à l’accès aux soins mais aussi pour une formation actualisée à même d'assurer avec sécurité et efficacité des soins chirurgicaux pour tous les patients, notamment en Afrique où les besoins sont considérables. Les départements de la Santé et de l'Enseignement supérieur pourront-ils investir davantage dans la formation et le perfectionnement en sciences médicales afin d’assurer à notre population une pratique médicale en adéquation avec les progrès actuels de la médecine ? 

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rub.Radar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..