Skikda, La tradition amazighe dépoussiérée

Liberte; le Samedi 13 Janvier 2018
3

Le nouvel an amazigh 2968 marquera certainement à jamais l’esprit des citoyens de la wilaya de Skikda pour l'intérêt qu'on lui a porté à travers la variété et la densité des manifestations culturelles, artistiques et traditionnelles qui ont été organisées dans différentes villes, notamment au chef-lieu de la wilaya qui a abrité l'essentiel de ces festivités qui nous ont plongés dans notre histoire millénaire. Il faut dire que Yennayer ou Yennar, l'appellation la plus utilisée dans les fins fonds du massif de Collo, la région, reste l’une des traditions héritées de nos ancêtres qui subsistent encore dans cette wilaya. Cette région qui est incluse dans “la petite Kabylie”, qui s'étend de Béjaïa, à l'Ouest, jusqu'aux limites du massif de Collo, à l'Est, en passant par le Djijeli. Le plus grand nombre des localités du massif de Collo a une appellation amazighe, mais seulement l'appellation, car la langue n’y est plus pratiquée depuis bien longtemps. Cependant, Yennayer, ou Yennar, a été toujours célébré ici, notamment dans certaines régions de la zone ouest de la wilaya et seulement en famille. Cette célébration se fête généralement avec le sacrifice d'un coq et des chants généralement religieux. Cette année, la célébration est officielle et la direction de la culture s'est chargée de l'organisation des festivités.
C'est une semaine qui a été dédiée au nouvel an amazigh, une semaine consacrée au patrimoine amazigh que la maison de la culture Mohamed-Serradj abrite du 11 au 16 janvier, avec un riche programme basé sur la culture, l'art, l'artisanat et les concours divers, y compris les tournois sportifs. Des associations locales participent à cet événement, surtout dans l'exposition sur la poterie, l'art culinaire traditionnel, l'habit traditionnel et les activités artisanales.
Cette exposition a été inaugurée par le wali  Hadjeri Derfouf et le P/Apw Hacène Nouara, ainsi que par les autorités civiles et militaires qui ont apprécié la qualité de cette exposition qui nous replonge dans nos anciennes traditions et qui font revivre notre patrimoine millénaire.

A. Boukarine

Categorie(s): actualité

Auteur(s): A.Boukarine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..