USMH, “Essafra” a besoin d’un miracle pour se maintenir

Liberte; le Jeudi 26 Avril 2018
3

En concédant mardi une défaite face à l’USMBA (1-0) qui joue également sa survie en championnat de Ligue 1, les Harrachis ont quasiment consommé, leur dernière cartouche pour leur survie parmi l’élite. La défaite de vendredi concédée à domicile face au DRBT (1-2), ajoutée à la rencontre perdue à Bel-Abbès, ont complètement chamboulé les plans des Jaune et Noir qui ont presque perdu espoir pour le maintien en ligue 1, à moins d’un miracle bien sûr comme l’a souligné le président du conseil d’administration, Djaffar Bouslimani, très affecté par la situation du club. “Il est vrai qu’on s’est compliqué l’existence, on aurait souhaité gagner face au DRBT pour entrevoir l’avenir en toute sérénité, mais malheureusement, des choses n’ont pas marché. N’empêche, on continue à croire au miracle, car le football n’est pas une science exacte, il faudra aller chercher des points de l’extérieur pour maintenir nos chances de maintien, on a payé cash les erreurs de l’intersaison où le club a connu des perturbations qui ne lui ont pas permis de se concentrer sur ses matches. Il reste encore 3 matches à jouer, tout peut arriver, on se battra jusqu’au bout”, dira-t-il amèrement. Pour sa part, l’entraîneur Aziz Abbès, suspendu pour six mois par la CD de la LFP, accuse de son côté d’autres clans sans les citer d’avoir destabilisé le club durant les moments difficiles qu’il traverse.
Les banlieusards qui totalisent 25 points et occupent l’avant-dernière place au classement général, auront pour le reste de leur parcours en championnat des rencontres difficiles qui les mettront aux prises directement avec des équipes qui jouent soit le podium, soit le maintien.
En effet, l’USMH accueillera la JSS (28e journée) à domicile au stade Lavigerie qui constitue l’ultime chance de maintien, car le moindre point perdu au cours de cette rencontre précipitera la descente des Harrachis au purgatoire. “Essafra” jouera ensuite le MCA dans un grand derby algérois décisif pour les deux équipes et clôturera enfin son parcours en déplacement à Biskra face à l’USB qui lutte pour son maintien. C’est dire toute la complexité de la situation des Harrachis pour entrevoir le maintien. À ce rythme-là, le club a déjà posé un pied en Ligue 2, à moins que les coéquipiers de Farid Daoud fassent un sans-faute lors des trois dernières rencontres du championnat, tout en espérant des faux pas de Tadjenanet et de Médéa.

R. A.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Rachid Abbad

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..