Yémen, HRW dénonce les tirs sur les civils

Liberte; le Jeudi 10 Aout 2017
3

 L'organisation Human Rights Watch (HRW) s'est inquiétée hier de la mort de civils, dont des enfants, dans des tirs d'artillerie à répétition des Houthis contre des quartiers tenus par les forces progouvernementales à Taëz, au Yémen. Les Houthis, accusés de liens avec l'Iran, et leurs alliés, des partisans de l'ex-président Ali Abdallah Saleh, “tirent de manière répétée et aveuglément sur des quartiers peuplés de Taëz, la troisième ville du Yémen, en violation des lois de la guerre”, écrit l'organisation de défense des droits de l'homme dans un communiqué. Ces tirs ont fait, sur une période de dix jours en mai, au moins 30 morts parmi les civils et plus de 160 blessés, indique HRW, en citant des médecins exerçant dans deux hôpitaux de cette ville du sud-ouest du Yémen. Entre les 21 et 23 mai, au moins 12 civils ont été tués, dont quatre enfants, et 29 blessés, dont dix enfants, précise le communiqué. HRW évoque aussi des tirs similaires des forces progouvernementales contre des zones peuplées aux environs de la ville, encerclée par les Houthis.

R. I./Agences

Categorie(s): international

Auteur(s): Rub.Etranger

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..