Syrie : Poutine impose un cessez-le-feu sans les États-Unis

Tsa; le Vendredi 30 Decembre 2016
134281

Après avoir aidé le régime de Bachar al-Assad à reconquérir Alep et consolider sa position, Vladmir Poutine veut maintenant imposer la paix. Depuis ce vendredi à minuit, en vertu d’un accord conclu sous l’égide de la Russie et de la Turquie, sans les États-Unis, un cessez-le-feu est en vigueur dans toute la Syrie.
Il concerne les troupes du régime et les groupes rebelles à l’exception de Daech et de l’ex-Front Al Nosra, considérés comme des mouvements terroristes. Ce matin, à l’exception de quelques petits accrochages, le cessez-le-feu semble globalement respecté, selon les agences de presse et les médias.
Le cessez-le-feu sera suivi, courant janvier, de négociations pour le règlement du conflit qui auront lieu au Kazakhstan. Cette fois, pour la première fois depuis le début de la guerre civile dans le pays, l’accord suscite beaucoup d’espoirs. D’abord, il a été conclu sous l’égide de la Russie et de la Turquie. Moscou est l’unique grand soutien du régime syrien alors qu’Ankara est le principal parrain de la rébellion.  
Ensuite, le régime, qui a reconquis plusieurs parties du territoire dont la symbolique ville d’Alep, peut maintenant négocier en position de force. Pour sa part, l’opposition armée, affaiblie par l’offensive russe de ces derniers mois, n’a plus les moyens d’exiger le départ du régime « sinon rien ».

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Sonia Lyes

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..