19e opération d’éradication de l’habitat précaire : Début de relogement des familles d’Erramli

Elwatan; le Jeudi 8 Octobre 2015
98453


Pour cette première phase, quelque 432 familles issues de haï Erramli sont arrivées par petits groupes à leurs nouvelles demeures situées à Sidi Hamed, à Meftah (Blida). Dominant la ville de Meftah, le nouveau site des 3555 Logements profitera aux familles  issues du plus grand bidonville de la capitale (2489 unités), mais également à celles de la wilaya de Blida (1066 unités), soit un taux de 30%.

Situé dans les plaines à Sidi Hamed, le nouveau site de logements est doté  de quelques équipements d’accompagnement sociaux nécessaires, a-t-on constaté, dont 5 établissements primaires, 2 CEM et un lycée. Ces établissements devront assurer la continuité de la scolarisation des enfants des familles bénéficiaires, puisque le recasement intervient un mois après la rentrée scolaire.

Selon un recensement effectué par les commissions de l’habitat et de l’enseignement de la wilaya, le désormais ex-haï Erramli compte pas moins de 3500 enfants scolarisés. Les 8 établissements de la cité Sidi Hamed, dont 2 pas encore achevés, devront dans les jours à venir accueillir 3404 enfants issus du site Erramli. Selon les cycles de scolarisation, il y aura 2027 élèves inscrits dans le cycle primaire, 1110 dans le cycle moyen et 372 retenus dans le cycle secondaire. Ils seront scolarisés à partir de dimanche  prochain.

Manque d’infrastructures d’accompagnement

S’agissant des autres équipements de base, «l’eau, l’assainissement, l’électricité et le gaz sont disponibles», indique le wali de Blida en compagnie de Zoukh, wali d’Alger. Cependant, la réalisation des routes ainsi que les équipements publics sont toujours en chantier,  a-t-on constaté. Autres griefs à signaler, ce nouveau site est dépourvu de marché de proximité, d’une agence postale ainsi qu’un centre de soins. Une base de vie a été retenue, dans ce sens, pour la réalisation d’un marché de proximité ainsi qu’un centre sanitaire d’une superficie de 300 m2. Le wali de Blida a saisi cette opportunité pour applaudir cette opération. «Les familles d’Erramli sont les bienvenues à Blida. Elles font partie à l’avenir des citoyens de la commune de Meftah qui compte déjà 15 000 âmes.

Nous nous mettrons à leur service pour toute autre revendication», a déclaré Bouazghi Abdelkader, qui s’est félicité, par la même occasion, de la décision du wali d’Alger d’ouvrir une desserte de transport entre Alger-cité 3555 Logements spécialement  pour ceux qui continueront à travailler dans la capitale. Pour sa part, Abdelkader Zoukh a expliqué que «le recasement d’Erramli, dont l’existence remonte à l’indépendance de l’Algérie, sera organisé en trois phases : la première,  qui est en cours, portera sur le relogement de 432 familles, la deuxième bénéficiera  à 683 familles tandis que 1386 familles déménageront lors de la troisième phase.

Cette éradication est une démarche exceptionnelle, puisqu’elle nous permettra de récupérer une superficie de 50 ha et de relancer les travaux de réalisation de deux projets structurants pour la capitale, à savoir le viaduc de Oued Ouchayeh et l’aménagement de l’oued El Harrach». S’agissant du devenir des assiettes foncières récupérées, elles serviront, selon des sources de la wilaya, de base de vie pour de nouveaux programmes destinés aux logements AADL, excepté celle d’Erramli qui servira de «zone humide» sans exploitation.

Hormis le relogement des 2501 familles d’Erramli, la 19e opération de relogement  dans la wilaya d’Alger bénéficiera entre autres, aux occupants du bidonville Bateau cassé» à Bordj El Kiffan (461 familles), et du site la Prise d’eau à Bourouba (490  familles), selon la wilaya. Les familles seront transférées vers deux sites d’accueil : la cité 1588  Logements de Si Mustapha, dans la wilaya de Boumerdès et la cité 3555 Logements  de Meftah (Blida). Il y a lieu d’indiquer que le nombre de 3650 familles est la phase initiale d’un programme de relogement qui concernera, pendant tout le mois d’octobre, environ 8000 familles occupant des habitats précaires dans la capitale.   


 

Categorie(s): alger

Auteur(s): Aziz Kharoum

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..