1er Festival du film médical pédagogique

Elwatan; le Lundi 5 Octobre 2015
1


Le docteur Asma Oussedik, pédopsychiatre à l’hôpital de Chéraga, a relevé une hausse de l’autisme dans la société algérienne ces dernières années, avec une moyenne d’un cas recensé pour 150 habitants, plaidant pour l’élargissement des centres d’accueil. La spécialiste a présenté un film médical pédagogique qui retrace et décrypte les parcours douloureux des enfants autistes et de leurs parents, confrontés à des problèmes incompréhensibles par l’environnement.

Revenant à la prise en charge médicale, le Dr Oussedik a déploré l’existence de 5 centres seulement à l’échelle nationale, dont deux à Alger (Chéraga et Drid Hocine), souhaitant l’appui de la formation en matière de diagnostic de cette maladie. Pr. Jean Michel Korach de France a présenté un film sur les premiers secours à prodiguer pour prémunir le patient contre le risque d’arrêt cardiaque ou de mort subite, des pratiques que même le citoyen peut, selon lui, effectuer en attendant l’arrivée des secours.

Le spécialiste des insuffisances veineuses chroniques des membres inférieurs, Hicham Khati a, pour sa part, insisté dans le film médical sur une nouvelle technique de traitement de cette maladie qui touche 60% des personnes qui adoptent une position assise ou debout pour une longue durée. Le film médical pédagogique représente une nouvelle méthode adoptée par les pays avancés en matière de formation continue, pour une formation plus ciblée.

Categorie(s): culture

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..