24 heures

Elwatan; le Mercredi 15 Octobre 2014
1


- Un nouveau centre culturel à Draria

Bloqué depuis des années, le projet de réalisation d’une bibliothèque et d’un centre culturel vient d’être relancé. D’après Bezina Hamid, premier vice-président à l’APC de Draria, des lenteurs administratives ont été à l’origine de ce blocage. «Heureusement, ce projet a été réanimé depuis le mois de juillet dernier, déclare-t-il. Les travaux ont été lancés ce mois et leur taux d’avancement est appréciable. Nous avons dépassé les gros œuvres et nous sommes presque arrivés au stade des finitions.»

Selon notre interlocuteur, ces deux projets ont nécessité un budget de 40 millions de dinars pour chacun. Ils seront réceptionnés vers le début de l’année prochaine. Concernant la réalisation d’un marché de fruits et légumes dans sa commune, M. Bezina  promet que le projet sera bientôt lancé. L’avis d’appel d’offres paraîtra aujourd’hui même. Rappelons que la réalisation de ce marché est indispensable pour les habitants de Draria. Il sera implanté dans  le quartier Debussy.

- Hamiz : La loi de l’informel

Hier soir, l’artère principale du Hamiz a été complètement bloquée. Ni les klaxons ni les vociférations des automobilistes n’ont aidé à démêler la situation. Les policiers placés au carrefour mitoyen de la gendarmerie nationale ont fini par abdiquer. Pourtant l’origine de de cette «catastrophe» est à quelques dizaines de mètres seulement du carrefour en question. Il s’agit tout simplement de vendeurs informels de fruits et légumes qui occupent la chaussée avec leurs camionnettes ! On se demande pourquoi les policiers n’interviennent pas pour libérer la chaussée...

Categorie(s): alger

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..