50 marchés de proximité programmés

Elwatan; le Mercredi 30 Mars 2011
1


A Bachedjerrah, les autorités, qui ont usé de la force publique pour déloger les commerçants informels, se sont illustrées ces derniers mois par un laisser-faire déconcertant. Dans d’autres quartiers de la capitale, les marchands illicites ont non seulement repris possession de leurs anciennes places, mais ont également investi d’autres lieux. De nouveaux marchés informels ont vu ainsi le jour à Bordj El Kiffan, Bordj El Bahri, Réghaïa, Bourouba, Aïn Benian, etc. Les habitants constatent, impuissants, ce relâchement de la part des pouvoirs publics. Les responsables du commerce au niveau de la wilaya, auxquels nous avons soulevé le problème, reconnaissent néanmoins ce relâchement dans la lutte contre le commerce informel et parlent de mesures devant corriger cette situation. «Nous avons pris toutes les dispositions nécessaires afin de réorganiser le secteur.

Des séances de travail ont eu lieu conjointement avec les responsables du ministère de l’Intérieur. D’ailleurs, des propositions sont faites continuellement, elles vont nous permettre de prendre les dispositions qui s’imposent en pareil cas», signale le directeur du commerce de la wilaya, Youcef Lamari. Le premier responsable du secteur au niveau de la wilaya insistera sur le fait «qu’il ne s’agit pas uniquement de lutter contre le commerce informel en délogeant les indus occupants, il est question aussi de proposer des contreparties.» Il s’agit dans ce contexte du lancement de projets de réalisation d’une cinquantaine de marchés de proximité. Ces nouvelles structures commerciales devront rendre à l’agglomération ses apparences urbanistiques normales. Il faudrait, toutefois, envisager de convaincre les marchands informels de rejoindre ces structures. En dépit de la réalisation de 26 marchés de proximité, les commerçants illicites, dans certaines communes de la capitale, se sont abstenus de s’y installer, préférant les trottoirs de la ville pour étaler leurs marchandises.
 

Categorie(s): alger

Auteur(s): Saci Kheireddine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..