6e édition du salon de la pêche et de l’aquaculture (SIPA 2015) : Le coup d’envoi donné jeudi dernier

Elwatan; le Samedi 3 Octobre 2015
98346


C’était, avant-hier, que le coup d’envoi a été donné au Salon international de la pêche et de l’aquaculture (SIPA) au centre de conventions d’Oran, avec pour thème «Pour une contribution effective des filières de la pêche et de l’aquaculture à la diversification de l’économie nationale». Le secteur de la pêche, longtemps chapeauté par des ministres islamistes, jouit en ce moment de tout un tas de projets de développement pour le «professionnaliser» davantage.

Aussi, la Chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture a décidé de la tenue de cette 6ème édition du 1er au 4 octobre 2015 à Oran. Au total, ce sont plus de 140 exposants qui ont pris part à cet évènement, provenant de 26 pays, notamment des pays arabes, asiatiques et européens. Cette année, c’est la Corée du Sud qui est l’invitée d’honneur de ce salon qui durera au total 4 jours. Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Sid Ahmed Ferroukhi, ainsi que celui de la Jeunesse et des Sports, Hadi Ould Ali, ont donné le coup d’envoi.

On pouvait également compter sur la présence d’une représentante de l’ONU, précisément celle chargée du programme de développement dit PNUD, Cristina Amaral, de Nabil Assaf (représentant de la FAO en Algérie) et enfin d’une hôte venue de la Corée du Sud : Ryo Boukeryu, ministre conseillère auprès de l’ambassade de Corée du Sud en Algérie.

Cette année en particulier, de nombreux ONG à dimension internationale ont pris part à ce rendez-vous, notamment l’Organisation arabe de développement agricole, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Cette manifestation a pour vocation d’informer les potentiels investisseurs des dernières nouveautés de ce secteur dans les autres pays. Les filières de la pêche et de l’aquaculture constituent un rôle prépondérant dans la diversification de l’économie nationale.

Des ateliers ainsi que des tables rondes qui seront animés par différents experts, devront être organisés pendant la tenue de ce salon. En outre, initiative originale, en marge du salon, une projection d’un film sur le monde marin devait être programmée, hier à 18h, à la cinémathèque d’Oran, en présence du réalisateur et du directeur de photographie.

Le film en question s’appelle «Océans» et se veut un hymne au monde marin. «Après Himalaya et Le peuple migrateur, le réalisateur et producteur français, Jacques Perrin, explore le monde sous-marin : quatre années de tournage sur plus de 50 sites, soixante-dix expéditions, des eaux turquoises des Tropiques aux glaces de l’Arctique et de l’Antarctique», nous explique un communiqué parvenu à notre rédaction avant de préciser : «Pour réaliser ce projet pharaonique, il a fait appel aux scientifiques les plus éminents et aux technologies les plus pointues : plongée inédite au cœur des océans et de ses tempêtes, à la découverte de créatures marines méconnues ou ignorées».

Categorie(s): oran

Auteur(s): El Kébir Akram

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..