À propos du film

Elwatan; le Samedi 22 Mai 2010
1


Ken Loach soutient Bouchareb

Le cinéaste britannique Ken Loach a déclaré vendredi sur les ondes de France-Infos : «Hors-la-loi en compétition officielle au Festival de Cannes, c’est une excellente nouvelle qu’il y ait un film sur la guerre d’Algérie, de la même façon dont nous avions évoqué la guerre d’indépendance irlandaise… La vraie histoire est une grande responsabilité. Je suis sûr que c’est ce que Rachid Bouchareb va essayer de faire», a-t-il indiqué sur les ondes de France-Infos. Il est bien important de savoir ce qu’il y a eu lieu dans le passé. On doit comprendre qui on est, d’où vient-on et pourquoi le présent est tel qu’il est. C’est très important de savoir tout cela.

Fiction vs friction

Rachid Bouchareb, réalisateur de Hors-la-loi, a souligné hier, lors d’une conférence de presse : «J'ai fait ce film pour qu'il débouche sur une rencontre, pour des choses positives. Qu'il ouvre un débat... Les spectateurs verront bien qu'il n'y a pas d'animosité…Hors-la-loi n'est pas là pour provoquer des affrontements mais bien au contraire pour ouvrir un débat et qu'enfin tout le monde puisse s'exprimer autour du film et que demain une page se tourne…Mon film n'a pas vocation à être une analyse historique, c'est une œuvre de fiction.»

Syndrome du 8 Mai 1945

L'historien algérien Mohamed El Korso a déclaré : «La France a peur de sa propre histoire…Une certaine France refuse de voir en face sa propre image qui est celle du colonisateur et de ses méfaits durant la période coloniale (1830-1962), notamment les massacres du 8 Mai 1945…Les Français ont refusé que les Algériens s'expriment librement et pacifiquement le 8 mai 1945… A chaque fois que l'Algérie rappelle son histoire à cette France nostalgique, il y a des nostalgiques qui expriment leur haine envers les Algériens.»

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..