Abdelghani Belkaïd n’est plus : le violon est triste

Elwatan; le Jeudi 27 Decembre 2012
73136


Connu sur scène pour avoir été un fidèle de Hadj M’hamed El Anka, Guerrouabi, El Ankis, Benachour et plusieurs autres, Abdelghani était irremplaçable avec  son violon. Né en janvier 1919 à Saoula (banlieue algéroise), impressionné par la nature et par la musique dès son jeune âge, Abdelghani a fait ses premiers pas en jouant de la guitare avant de prendre goût au violon. Il est remarqué par Mahieddine Bachtarzi, avant de rejoindre les écoles d’El Motribiya, El Gharnatiya puis la célèbre El Fekhardjiya, où il forgé son don avec les frères Fekhardji. Abdelghani va s’essayer au chaâbi grâce Khelifa Belkacem et atterrit inévitablement chez Hadj M’hamed El Anka. Tout au long de sa carrière, Abdelghani Belkaïd a formé plusieurs jeunes talents au violon. Rappelons qu’un hommage lui a été rendu le 30 juin 2008 à la Sorbonne (Paris). Abdelghani est parti à l’âge de 93 ans. Toute une carrière au service de la musique.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): A. H.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..