Aéroport de Sétif : La réouverture reportée

Elwatan; le Mercredi 8 Octobre 2014
89531


Fermée pour le «replâtrage» de certaines parties détériorées de la piste, depuis le 22 septembre dernier, l’aéroport 8 mai 1945 de Sétif, qui devait ouvrir ses portes le 5 octobre courant, est encore fermé, au grand dam de ses usagers ne bénéficiant toujours pas d’informations, l’autre talon d’Achille de l’infrastructure qui mérite pourtant mieux. Selon certaines indiscrétions, la réouverture de la structure est, sauf imprévu de dernière minute, programmée pour le  12 du mois en cours. D’autres contacts parlent du lundi 13 octobre. D’après les mêmes sources, la reprise du trafic sera précédée par l’aménagement de la tour de contrôle et l’inauguration d’une extension de 500 mètres de la piste, longue désormais de 2 900 mètres.

Avec la nouvelle dimension de sa piste qui attend, faut-il le rappeler un autre prolongement de 400 m supplémentaires, l’aéroport de la capitale des Hauts plateaux sera en mesure d’accueillir de gros appareils. Pour avoir des éclaircissements à propos de ce report, nous avons pris attache avec le directeur de la structure. «L’opération n’est pas du ressort de l’EGSA (établissement de gestion de services aéroportuaires) ; elle est à l’actif des directions des transports et des travaux publics de la wilaya», dira notre interlocuteur. Profitant de l’opportunité, nous avons abordé les conditions d’accueil dénoncées à maintes reprises par les voyageurs désesperés par de médiocres prestations de services.

«L’EGSA ne ménage aucun effort pour que  l’aéroport de Sétif, qui est en matière de rentabilité, l’un des plus importants du pays, puisse fonctionner selon les normes internationales. Pour cela, diverses opérations de réhabilitation de l’espace sont lancées et programmées», précise-t-il. Pour d’amples informations, nous avons contacté le directeur des transports de la wilaya qui dit : «la réouverture a été reportée pour finaliser les opérations d’entretien lancées, et régler tous les détails inhérents au prolongement de la piste à 2900 m».

Nos tentatives de joindre le directeur des travaux publics, l’autre partie prenante dans l’affaire, n’ont pas abouti. Notons à toutes fins utiles que la vieille piste est devenue impraticable dans certains endroits. Pour preuve, un Boeing 737-800 de la compagnie aérienne Tassili Airlines a été victime d’un affaissement de la piste le 29 août dernier, avant  son  décollage vers  Saint Étienne (France) avec à son bord 164 passagers. Coincé dans un énorme trou, l’avion qui s’est immobilisé des heures durant, a bloqué tout le trafic de l’infrastructure.   
 

Categorie(s): setif

Auteur(s): Kamel Beniaiche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..