Affaire de 684KG de kif à Mascara : De lourdes peines à l’encontre des accusés

Elwatan; le Mercredi 4 Mars 2009
1

Le tribunal criminel près la cour de justice de Mascara a rendu hier son verdict à l'encontre des neuf présumés accusés, dont quatre en état de fuite impliqués dans l'affaire des 684,654 kg de kif traité saisis, dans la journée du 17 juin 2007, par les services de la Gendarmerie nationale à la faveur de deux opérations à Oggaz (Mascara) et Es-Sénia (Oran).
Trois accusés, H. Mohamed, B. Mohamed et C. B. Brahim, ont été condamnés par contumace à perpétuité et une amende de 50 millions de dinars chacun. Quant au quatrième présumé accusé, en état de fuite, T. Mohamed, le juge de l'audience a lancé contre lui un mandat d'arrêt. Le seul jugement d'acquittement a été prononcé à l'encontre de F. Kada, 28 ans, dont le procureur général a requis à son encontre une peine de 20 ans de prison ferme assortie d'une amende de 30 millions de dinars.
Les quatre autres mis en cause, en détention, ont été condamnés à des peines de prison allant de 7 à 12 ans de prison ferme, assorties d’amendes de 5 à 7 millions de dinars.Il s'agit de S. Daho, 27 ans, condamné à 12 ans de prison ferme et une amende de 7 millions de dinars.

Le représentant du ministère public près la cour de Mascara avait requis contre ce dernier la réclusion à perpétuité et une amende de 30 millions de dinars. Ainsi, la condamnation de N. Miloud, 62 ans, et de son fils N. Abdelkader, 21 ans, et F. Ahmed, 40 ans, à 7 ans de prison ferme assortie d'une amende de 5 millions de dinars chacun. Le représentant du ministère public a demandé, notons-le, contre eux 20 ans de prison ferme et une amende de 30 millions de dinars chacun. Rappelons que les mis en cause sont poursuivis pour les chefs d'inculpation de constitution d'association de malfaiteurs et crime de direction, d'organisation et de financement des activités citées dans l'article 17 de la loi n° 04-18 du 25 décembre 2004 relative à la prévention et à la répression de l'usage et du trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): A. Souag

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..