Affaire du vaccin : Les DG de la Pharmacie centrale et de l'Institut Pasteur limogés

Elwatan; le Jeudi 5 Mars 2009
1

Le directeur général de la Pharmacie centrale des hôpitaux, M. Ayad, ainsi que le directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie, M. Labrès, ont été limogés par décision de leur tutelle.
C'est ce que nous apprenons de source sûre, qui souligne que ces limogeages interviennent suite à l'affaire de rupture qui a touché certains vaccins, ainsi que pour le motif de mauvaise gestion des deux établissements. La rupture de médicaments vitaux comme les vaccins est susceptible de mettre en péril la vie des patients et, notamment, des nourrissons puisqu'il s'est agi, la semaine dernière, de la raréfaction du vaccin antipolio.
Pas moins d'un million cent cinquante mille doses de vaccin antipolio n'ont pas été écoulés sur le marché car altérés suite à la rupture de la chaîne du froid. Cette quantité de vaccins altérés, qui ont été rendus au fournisseur, représente un montant de 9 millions de dinars. L'explication donnée par la direction de l'Institut Pasteur à cette perte importante de vaccins est une panne d'électricité due à un câble souterrain qui aurait brûlé. Pour parer à la pénurie en urgence, plus d'un million de nouvelles doses ont dû être importés.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Nadjia Bouaricha

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..