Affrontements entre bandes rivales à Douéra (Alger) : Quatre jeunes interpellés par les gendarmes

Elwatan; le Samedi 11 Octobre 2014
1


Plusieurs jeunes ont été interpellés et des quantités d’armes blanches récupérées en fin de semaine dernière, après les opérations coups-de-poing lancées dans ces cités dont les résidants viennent des quartiers populaires de la capitale. Une intervention des gendarmes, lancée mercredi dernier à 5h, avait permis d’arrêter quatre personnes impliquées dans des affaires d’agression et de saccage de bien privés à la cité 1030 Logements d’Ouled Mendil (Douéra), où des affrontements avaient opposé durant les jours de l’Aïd des résidants de ce nouveau site à des jeunes venus de la cité des 1680 Logements de Birtouta, précise un communiqué de la gendarmerie.

Les mis en cause, âgés entre 20 et 25 ans, ont été présentés le jour même devant le procureur de la République près le tribunal de Koléa qui les a placés en détention préventive. L’opération, à laquelle ont participé 200 gendarmes, a permis de récupérer sur les terrasses des immeubles cinq cocktail Molotov, prêts à l’usage, 47 vides, des bouteilles en plastique remplies d’essence, un faucille, des bâtons... Un dispositif dissuasif est maintenu pour permettre le rétablissement du calme dans ces cités, où une bagarre au moyen d’armes blanches (gourdins et pierres) a mis aux prises une cinquantaine de riverains de la cité d’Ouled Mendil à environ 30 jeunes venus de la cité des 1680 Logements (Birtouta), occasionnant le bris de pare-brises de trois véhicules en stationnement à hauteur de la première cité.

Les antagonistes se sont dispersés dans la nuit de lundi, suite à l’intervention des gendarmes de la brigade locale, de la section de sécurité et d’intervention et de deux escadrons d’intervention de gendarmerie avec des moyens de maintien de l’ordre. Mais ce ne fut que partie remise puisque le lendemain, les bagarres ont repris, nécessitant l’encerclement de la cité et l’interpellation de quatre jeunes. Une trentaine d’habitants d’une autre nouvelle cité (140 Logements de Souidania) ont affrontés des jeunes venus de Bab El Oued, pour la plupart munis de sabres, occasionnant des blessures diverses à deux d’entre eux et des dégâts importants à trois véhicules en stationnement, indiquait un précédent bilan de la gendarmerie.

Un autre rixe à l’arme blanche (gourdins et pierres) a opposé une vingtaine d’habitants de la cité coopérative Hedjam Mohamed, commune de Birkhadem, occasionnant des blessures diverses à six d’entre eux et le bris du pare-brise d’un véhicule en stationnement. Les antagonistes se sont dispersés 20 minutes plus tard, suite à l’intervention des gendarmes de la brigade territoriale de Zounka, assistés par un escadron d’intervention. Les blessés ont été évacués vers l’établissement de santé de Birkhadem, où ils ont reçu les soins. Une enquête a été ouverte par les gendarmes de la brigade de Zounka.

 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Nadir Iddir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..