Agression d’un élève par une directrice d’école à Aïn El Turk : Une commission d’enquête dépêchée

Elwatan; le Jeudi 8 Octobre 2015
1


L’agression d’un élève par la première responsable d’une école primaire à Aïn El Turck vient de prendre une nouvelle tournure. Le directeur de L’Education de la wilaya a déclaré, hier, sur la radio locale, qu’une commission d’enquête avait été formée et dépêchée sur les lieux. Elle est chargée de faire toute la lumière sur l’agression perpétrée par cette directrice, par intérim, à l’encontre d’un élève.

La victime issue d’une famille démunie n’a pas pu réunir une somme d’argent de 100 dinars relative au frais de l’assurance scolaire et une autre somme pour peindre sa table en classe. L’élève, selon des témoignages de son entourage, avait été agressé et frappé par cette responsable avant d’être renvoyé et interdit d’école pendant une semaine.

L’enfant aurait subi un grave traumatisme moral suite à cette affaire. Une plainte a été déposée par la mère de l’élève auprès de la direction de l’Education. Toujours, selon le directeur de l’Education, des mesures coercitives ont été prises à l’encontre de la fautive. Il ajoutera que son département «serait intransigeant envers sa subordonnée si l’enquête relèverait un quelconque dépassement ou manquement à son devoir».

Le premier responsable du secteur à Oran n’a pas manqué de rappeler que «l’Etat prend en charge de manière assidue les élèves issus de familles nécessiteuses tout en respectant leur droit le plus élémentaire garanti par la constitution, à savoir la scolarisation». Et de rappeler que «le châtiment corporel est interdit dans les établissements scolaires».

Categorie(s): oran

Auteur(s): Zekri S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..