Aïn Azel : chef-lieu de daïra, dites-vous ?

Elwatan; le Lundi 24 Decembre 2012
1


En effet, bon nombre de projets, entrant dans le cadre du développement local et l’aménagement du territoire, sont, soit non achevés ou non encore entamés. Pour l’illustration, la cadence des travaux est très lente, ceux du tribunal lancés depuis des lustres, sont l’exemple édifiant.
Le projet d’irrigation à Kharzet Youssef, ne voit toujours pas le bout du tunnel, en dépit du fait qu’il ait fait l’objet d’inspection par quatre ministres différents.

La création d’une zone industrielle, la réalisation d’une gare routière et d’un institut national spécialisé connaissent le même sort. La réalisation d’un centre des impôts, un siège pour la brigade mobile de la police, un marché de légumes, faciliterait beaucoup la vie quotidienne du citoyen. Les 150 000 habitants de la daïra d’Aïn Azel atendent le dédoublement de la voie reliant leur localité au chef-lieu de wilaya. L’aménagement urbain est l’autre tare d’Aïn Azel. Tant de défis attendent le nouveau P/APC qui n’a pas les coudées franches.   
 

Categorie(s): setif

Auteur(s): Azza R.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..