Aït Djoudi. Entraîneur de l'ESS : «Il faut être vigilant»

Elwatan; le Mardi 3 Mars 2009
1


- Un voyage à bord d'un avion spécial est-il d'un grand apport pour le staff technique ?
- Cette démarche, nous permet de gagner du temps, d'éviter d'innombrables désagréments causés par les escales, aide en outre l'équipe à faire l'économie d'inutiles efforts. L'initiative des dirigeants de l'Entente est à encourager.
- Comment s'annonce cette première manche ?
- Je ne doute pas une seule seconde de la difficulté de la mission. Monastir, qui vient d'enregistrer sa deuxième contre-performance à domicile, voudrait profiter du cachet particulier que procure une compétition internationale pour se refaire une santé. Pour prétendre à un bon résultat, nous devons être présents dans les duels, fermer les espaces aux remuantes individualités de l'adversaire et tirer profit du moindre espace offert par Monastir, obligé de faire le jeu.
- Selon vous, la qualification se jouera ici ou à Sétif ?
- Elle se jouera d'abord ici. Pour éviter toute mauvaise surprise qui risque de nous compliquer la tâche, nous devons rester concentrés et vigilants tout au long de la partie, car l'USM n'est pas l'une des cinq meilleures formations du championnat tunisien pour rien. Il faut se méfier d'une telle formation qui n'a rien à perdre.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Kamel Beniaiche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..