Alaixys Romao. International togolais : «La Côte d’Ivoire est le favori du groupe»

Elwatan; le Dimanche 23 Decembre 2012
73021


- Après avoir connu une phase de grosses turbulences, comment expliquez-vous le renouveau spectaculaire du FC Lorient de ces dernières semaines ?
 

Nous avions effectué un bon début de championnat avant de connaître cette période difficile (ndlr, de la 9e à la 12e journées). Nous n’étions pas constants. On s’est dit qu’on ne pouvait pas ne pas refaire les mêmes efforts pour tout le monde. Le déclic fut le match contre Lille à domicile (2-0). Cette réussite et cette confiance engrangées ont amené ces bons résultats par la suite.

 

- Depuis votre transfert de Grenoble à Lorient, votre jeu a-t-il évolué sous la houlette de Christian Gourcuff ?
 

Je suis venu à Lorient pour progresser. C’est une équipe qui joue bien et qui a souvent le contrôle du ballon. Je pense avoir amélioré ma vision du jeu. J’ai également fait des progrès aux niveaux tactique et technique.

 

- Kossi Agassa (Troyes), votre joueur emblématique, Emmanuel Adebayor, et  vous-même, menacez de boycotter la future CAN pour un différend financier avec votre fédération. Où en êtes-vous dans cette affaire ?
 

La situation est compliquée. Emmanuel Adebayor n’a pas changé d’avis. C’est embêtant pour nous. J’ai eu au téléphone notre sélectionneur il y a quelques jours. Cela semble encourageant. Mais on attend encore d’avoir le président de la fédération pour revenir sur notre décision.

 

- En novembre, vous avez battu le Maroc à domicile en match amical (0-1). Que signifie cette victoire pour le Togo ?
 

C’était une belle victoire ! L’opposition face aux Lions de l’Atlas était très intéressante. On s’est motivés pour montrer que nous n’étions pas là par hasard.
C’est une bonne référence avant la CAN, car nous allons croiser le fer avec deux autres formations maghrébines. Nous avons maintenant un point de comparaison. Ce match nous a beaucoup donné confiance.

 

- Votre sélectionneur, Didier Six, drive pour la première fois de sa carrière une sélection. Que vous apporte-t-il ?
 

Il a amené avec lui son vécu de footballeur en équipe de France et de joueur de club. Il connaît bien le très haut niveau. Il est très à l’écoute. Ses entraînements se font toujours à base de jeu. Malgré son inexpérience dans ce métier, il a montré ses compétences.

 

- Les Eperviers ont hérité d’un groupe relevé avec l’Algérie, la Côte d’Ivoire et la Tunisie. Quelle a été votre réaction après le tirage ?
 

C’est un très bon groupe avec de gros matches à jouer. La Côte d’Ivoire est favorite. Avec les joueurs qui composent cette sélection et au regard de la finale perdue en 2012, ils seront probablement revanchards.

 

- Le Togo n’a jamais passé le premier tour en phase finale. Quels sont donc vos objectifs dans cette épreuve ?
 

Nous n’avons rien à perdre dans cette poule. Nous ne redoutons aucune équipe. Nous n’y allons pas en victimes expiatoires, car nous n’avons pas fait tous ces efforts pour rien.
Nous donnerons le meilleur de nous- mêmes pour aller le plus loin possible. Le plus important sera le premier match face à la Côte d’Ivoire. Malgré les attentes de nos supporters, si on ne se qualifie pas, on admettra que c’est normal. La pression n’est pas sur nous.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Nasser Mabrouk

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..