Alger en bref

Elwatan; le Lundi 6 Fevrier 2012
1


-Eucalyptus : 12 bâtiments sans gaz de ville

Les locataires de 12 bâtiments de la cité des 917 Logements, dans la commune des Eucalyptus, réclament toujours le raccordement au gaz de ville qui tarde à voir le jour. Le problème, selon les locataires, se résume aux réserves techniques formulées par les services de la SDA, filiale de Sonelgaz. Les 240 familles n’ont pas cessé de relancer l’OPGI de Dar El Beïda et la Direction de distribution d’El Harrach pour procéder dans les plus brefs délais au raccordement et mettre un terme à la souffrance des locataires. Les travaux, ajoutent des citoyens, ont démarré en juillet, mais six immeubles seulement sur les 18 que compte cette cité ont été raccordés.

«L’OPGI de Dar El Beïda a réglé le problème pour uniquement six immeubles, alors que les autres citoyens continuent de souffrir en ces temps de froid glacial», raconte un citoyen. Il ajoute que les services de Sonelgaz ont catégoriquement refusé de procéder au raccordement du gaz tant que les réserves n’auront pas été levées. Selon les citoyens, l’OPGI de Dar El Beïda les a informés que les travaux sont terminés depuis plus de deux mois.

-Entre «moyen-âge et ballottage» à la poste d’Hydra

Ayant été destinataire d’un document administratif important envoyé de Paris (France) le 25 novembre 2011, un citoyen de cette commune a eu la désagréable surprise de voir son courrier réexpédié sans qu’il en connaisse les raisons. «Fin décembre 2011, ce document ne m’étant toujours pas parvenu, j’ai informé l’expéditeur qui a introduit auprès de la poste émettrice une réclamation suite à laquelle j’ai reçu un courrier le 12 janvier de cette poste, demandant de confirmer ou d’infirmer la réception du courrier», nous dira-t-il. Notre vis-à-vis nous informera qu’il a été à la poste d’Hydra à plusieurs reprises, et qu’à chaque fois, c’était la même réponse : «Nous n’avons rien reçu pour vous monsieur.» Le citoyen qui a confirmé à la poste émettrice la non-réception du courrier, vient d’apprendre que la poste d’Hydra a renvoyé ce courrier à l’expéditeur, sans aucun motif, après l’avoir gardé plus de 30 jours. Aucun avis d’arrivée n’est parvenu à l’intéressé.

Categorie(s): alger

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..