Algérie-Burkina Faso : Des changements en vue

Elwatan; le Dimanche 17 Novembre 2013
81077


En stage depuis maintenant une semaine, la sélection nationale entame la dernière ligne droite de sa préparation en prévision de la confrontation décisive de ce mardi, face aux Etalons, l’ultime rencontre des éliminatoires pour le Mondial où les Verts devront marquer un but et l’emporter pour espérer accrocher cette quatrième qualification à un Mondial, la seconde de suite après la Coupe du monde de 2010 en Afrique du Sud.

Vahid Halilhodzic et ses poulains, battus lors de la joute aller, le 12 octobre à Ouagadougou (3-2), n’ont pas d’autre choix que de décrocher une victoire, ce mardi, pour se hisser au Mondial. Pour ce faire, le sélectionneur national devra jouer l’offensive en quête de buts, tout en faisant attention à ce que l’équipe n’en encaisse pas. Une victoire impérative qui pousse le sélectionneur national à opérer quelques changements d’ordre technique et tactique. A ce propos, le technicien bosnien a annoncé en conférence de presse, vendredi dernier, avoir une idée précise sur le onze qui débutera la rencontre. Un onze qui connaîtra des changements en raison du système de jeu qui devra être adopté et sera voué à l’offensive, mais aussi en raison des défections de certains éléments, à l’image de Belkalem et Guedioura (suspendus).

A cet effet, Halilhodzic compte opérer au moins trois changements dans le onze aligné au match aller. Des changements qui toucheront les trois compartiments avec tout d’abord Medjani, aligné comme milieu récupérateur au match aller et qui retrouvera sa place, ce mardi, dans l’axe de la défense au côté de Bougherra en remplacement de Belkalem. Sur le flanc gauche, Mesbah devrait garder sa place, alors qu’à droite, Mostefa, qui devra monter d’un cran, sera aligné comme milieu récupérateur, il devrait être suppléé par le néo-international Aïssa Mandi, même si on évoque l’option Khoualed.

Dans l’entrejeu, seul Taïder sera reconduit, puisque Medjani sera appelé en défense et  Mostefa fera le chemin inverse, poussant ainsi Yebda sur le banc des remplaçants. Un Yebda qui devrait être d’ailleurs remplacé par un élément plus offensif en la personne de son coéquipier au FC Grenade, Yacine Brahimi, qui épaulera un trio d’attaque inchangé composé de Feghouli, Slimani et Soudani. Tels sont donc les changements attendus dans le onze de la sélection nationale, à deux jours de la confrontation décisive face au Burkina Faso, et que le sélectionneur national, le Bosnien Vahid Halilhodzic, s’attellera à ficeler durant ces quelques heures qui nous séparent de la rencontre.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Tarek Aït Sellamet

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..