Ali Fergani : "Les prétextes avancés pour différer ma nomination ne tiennent pas la route"

Elwatan; le Mercredi 8 Fevrier 2012
64725


"Les prétextes avancés par le président de la FAF, Mohamed Raouraoua,  pour justifier le report de ma nomination en tant qu'entraîneur de la sélection  nationale des locaux à septembre prochain ne tiennent pas la route",a déclaré  l'ancien sélectionneur national dans une conférence de presse animée au niveau  du siège de l'Amicale des anciens footballeurs internationaux.         

"Le bureau fédéral a avancé comme motifs pour différer la signature  de mon contrat, l'absence d'un objectif immédiat, les programmes assez chargés  de l'équipe nationale ainsi que le désir de voir la sélection en question  composée de joueurs choisis sur la base des effectifs de la saison prochaine.  Des prétextes qui ne m'ont nullement convaincu, d'où ma décision de me  retirer de mon poste de membre du bureau fédéral", a t-il ajouté.         

Annoncée lundi par voie de communiqué,  la décison de Fergani se voulait  aussi , selon ses propos, "une dénonciation" de la position de ses pairs, membres  du bureau fédéral, qui affirme t-il, ont approuvé "à l'unanimité la  proposition du président de la FAF de différer ma nomination, sans qu'il y ait  la moindre réserve".         

Au cours de la réunion du bureau fédéral du 10  octobre 2011, le président  de la FAF avait proposé la nomination d'Ali Fergani au poste d'entraîneur en  chef de la sélection algérienne des locaux (A'), avec comme adjoint son ancien  coéquipier des ''Verts'', Lakhdar Belloumi. Les deux hommes devaient   succéder à Abdelhak Benchikha et son staff qui avaient conduit les Verts à la  4e place lors du précédent championnat d'Afrique (CHAN) en février 2011 au  Soudan.         

Depuis, les deux ex-joueurs internationaux attendaient toujours de parapher  leurs contrats pour entamer leur travail d'une manière officielle.         

"Je pensais que tout allait être officialisé dans la semaine qui a suivi  l'adoption à l'unanimité de ma nomination, par le bureau fédéral, d'autant qu'on  s'était entendu sur tout, y compris le salaire qui allait m'être versé (550.000  DA), mais depuis, rien n'a été fait", a précisé l'actuel président de l'amicale  des anciens footballeurs internationaux.

 

" J'ai refusé d'être l'adjoint d'Halilhodzic"           

 

Fergani s'est dit également ne "plus être intéressé par le poste de  sélectionneur des locaux", d'autant plus que depuis l'annonce de sa démission,  aucun membre du BF ne l'a contacté.          

Il a profité de l'occasion pour révéler qu'il avait reçu une proposition  de la part du président de la FAF au début du mois de novembre dernier  pour "seconder Vahid Halilhodzic à la barre technique de la sélection  A", mais qu'il l'avait refusée.         

"J'avais tout de même, suggéré à Raouraoua la piste d'un entraîneur  répondant au profil souhaité en l'occurrence, Djamel Menad, mais les deux parties  ne sont pas tombées d'accord sur le plan financier", a t-il précisé.         

Enfin, Fergani a annoncé son retour sur les terrains de football dès  la saison prochaine, pour exercer à nouveau le poste d'entraîneur qu'il n'avait  plus occupé depuis 3 ans.         

"Le moment est venu pour renouer avec ma véritable fonction qui est  celle d'entraîneur. Je compte reprendre du service l'exercice prochain", a t-il  conclu.

Categorie(s): sports

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..