Alors qu’elle maintient ses prévisions de demande : L’Opep dépasse ses quotas

Elwatan; le Mercredi 12 Mai 2010
1

L'Opep a maintenu ses prévisions de demande mondiale de pétrole pour l'année 2010 dans son rapport du mois de mai, soit 85,38 millions de barils par jour avec une augmentation de 900 000 barils par rapport à l'année 2009.
Dans le rapport du mois d'avril, l’Opep avait estimé que la demande mondiale de pétrole pour l'année 2010 serait de 85,21 millions de barils par jour. Ces derniers mois, les estimations n’ont pas changé pour l'Opep. Cette tendance est due au fait que le marché n'enregistre pas beaucoup de nouvelles qui pourraient le faire bouger. Des inquiétudes persistent aussi sur l'activité économique aux Etats-Unis. Toutefois, la production de pétrole des pays membres de l'Organisation augmente et avec elle le dépassement des quotas décidés en décembre 2008 à Oran devient plus important. Si le plafond de production décidé au mois de décembre 2008 à Oran est de 24,845 millions de barils par jour, la production au mois d'avril 2010 des 11 pays concernés par les quotas serait de 26,906 millions de barils par jour, soit un dépassement de 2,061 millions de barils par jour. Ces statistiques sont fournies par le secrétariat général de l'Opep qui se base sur des sources secondaires. Selon le rapport de l'Opep, l'optimisme qui a concerné la reprise économique internationale a soutenu la demande mondiale de pétrole et a permis par exemple au panier de l'Opep de passer au-dessus de 81 dollars, pour la première fois depuis le mois de janvier, avant d'atteindre 84,13 dollars, le plus haut niveau depuis octobre 2008. En moyenne mensuelle, le panier a atteint 82,33 dollars avec un gain de 5,12 dollars, soit 6,6 %.

Le marché a ensuite connu une baisse à cause des inquiétudes sur la dette souveraine de la Grèce et des risques de contagion ainsi que de la hausse des stocks pétroliers américains. Les prix du pétrole ont chuté avant de se redresser. Le panier a perdu environ 6 dollars en une semaine. L'Opep considère que les prévisions de croissance économique mondiale restent inchangées à 3,5%. Tandis que les Etats-Unis, le Japon et la Chine ont montré des signes encourageants de reprise, la zone euro a tout juste réussi à éviter un débordement de la crise souveraine de la Grèce à d'autres économies. Pour l’Opep, la croissance de l'OCDE reste inchangée à 1,9%, alors que les prévisions aux Etats-Unis ont augmenté à 2,8%. La Chine devrait connaître une croissance de 9,5% en 2010 et l'Inde de 7,1%. Bien que la reprise économique montre des signes d’amélioration, d'importants risques restent susceptibles d'influer sur les prévisions de croissance de la demande pour cette année, selon le rapport. La Chine reste l'un des principaux moteurs de croissance de la demande de pétrole et devrait maintenir ce rôle pour le reste de l'année, malgré l'augmentation récente des prix des carburants au détail de 4,5% pour l'essence et de 5% pour le diesel. Hier, en milieu de journée, le brent était à 80,49 dollars le baril, tandis que le light sweet crude était à 77,32 dollars.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Liès Sahar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..