Annaba : 18 mois requis contre un indicateur de la police

Elwatan; le Dimanche 8 Mars 2009
1

Le procureur près tribunal de Annaba a requis hier, en séance à huis clos, une peine de 18 mois contre Mimouni Chouaïb, 24 ans, accusé d'outrage à corps constitué.

Originaire de la localité de Kherraza, dans la commune d'El Bouni, Chouaïb est un indicateur des renseignements généraux de la police de Annaba. Il y a une semaine, il a dénoncé à ces derniers un réseau de soutien aux terroristes activant, selon lui, au lieu de sa résidence. Il s'agissait de deux personnes auxquelles, pour les arrêter, Mimouni a proposé un lot d'uniformes et de bottes militaires que les services de police lui avait fournis.

En effet, tout allait bien jusqu'à la conclusion de la transaction et l'arrestation du groupe soupçonné d'assurer le soutien au terroriste. Présentés devant le procureur près tribunal de Annaba, le magistrat a libéré les deux présumés animateurs du réseau de soutien et, contre toute attente, placé sous mandat de dépôt Mimouni Chouaïb. Selon des sources judiciaires, Chouaïb est soupçonné de fournir de fausses informations aux services de sécurité pour régler, semble-t-il, une affaire personnelle. Avant de dénoncer les deux individus, ce dernier était sûr de bénéficier d'une protection que ses «employeurs» lui assuraient. Il s'était trompé. Son verdict sera prononcé samedi prochain.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): M. F. G.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..