Annaba. Trois pêcheurs secourus à Chetaïbi

Elwatan; le Mercredi 8 Fevrier 2012
1


Contre vents et marées, les éléments du commandement des garde-côtes assistés de ceux de la Protection civile ont pu récupérer avec héroïsme, au terme d’une parfaite coordination, les victimes à bord d’un semi-rigide dans des conditions de navigation très difficiles. Sains et saufs, les trois pêcheurs âgés de 34 à 46 ans ont regagné la terre ferme sous les yeux d’une centaine de curieux dont les familles des trois pêcheurs venues s’enquérir sur leur sort. Après une prise en charge médicale, ils ont été reconduits chez eux à bord des ambulances de la Protection civile.

D’importants moyens humains et matériels ont été mobilisés durant deux jours par les garde-côtes et la Protection civile pour accéder à cette zone enclavée et réussir cette opération de sauvetage, supervisée par la hiérarchie militaire et de la Protection civile. Interrompues dans la nuit de samedi à cause de l’obscurité, d’une mer agitée et des brisants, les tentatives de secours ont repris avant-hier vers 6h du matin dans les mêmes mauvaises conditions climatiques. Selon le colonel Djelloul Guenifi, directeur de wilaya de la Protection civile: «cette opération de secours entamée sous le commandement du groupement territorial des garde-côtes a nécessité beaucoup de courage. Il a fallu défier des rafales de vent atteignant la Force 8 sur l’échelle de Beaufort et des ressacs de vagues de 4 mètres pour arriver sur l’îlot et récupérer, sains et saufs, les trois pêcheurs bloqués depuis la soirée de vendredi.».

Parallèlement, un hélicoptère militaire a largué des vivres aux victimes, anticipant l’échec de l’opération. Mais c’était sans compter sur le courage des secouristes. Les trois pêcheurs s’étaient rendus sur cette petite île, vendredi soir, à bord d’un pneumatique pour une partie de pêche. Bloqués par une soudaine montée du niveau d’une mer houleuse, ils avaient lancé un «mayday» via un téléphone portable à destination de la Protection civile.                               

Categorie(s): annaba

Auteur(s): Mohamed Fawzi Gaïdi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..