Antar Yahia. Défenseur de Bochum et de l'EN : «Bochum c'est le passé, l'avenir pour moi c'est le Mondial»

Elwatan; le Dimanche 16 Mai 2010
49341


- Après deux jours à Crans-Montana, comment jugez-vous les conditions de votre séjour ?

On a l'habitude de ce genre de stage. On est mis dans les meilleures conditions et dispositions pour bien travailler et se préparer convenablement pour faire une très bonne Coupe du monde.

- La nouveauté dans ce stage, c’est l'arrivée de 7 nouveaux joueurs ; comment les avez-vous accueillis ?

C'est tout à fait normal qu'on accueille du mieux qu'on peut les nouveaux. Ils sont nos compatriotes et coéquipiers en sélection. Moi, personnellement et tous les anciens, on fera de notre mieux pour leur faciliter l'intégration. Il n'y a aucun souci à se faire de ce côté-là. On l'a fait par le passé avec d'autres qui sont désormais des cadres et on le fera avec les nouveaux. Ils vont s'intégrer le plus normalement du monde. Ce sont des fils de bonne famille. Je pense qu'il faudra cesser de parler d'intégration et rentrer dans le vif du sujet, qui est la préparation pour le Mondial.

- Parallèlement à l'arrivée des nouveaux, votre groupe à connu le départ de certains de vos anciens coéquipiers. Un commentaire...

Il est certain que ceux qui ne sont plus avec nous vont beaucoup nous manquer, d'autant que certains n'ont pas été épargnés par la presse. En tant qu'êtres humains, on est tous touchés et affectés par leur absence. Ils ne sont plus avec nous et ils n'iront pas au Mondial, mais on a une pensée pour eux après tout ce qu'ils ont vécu avec nous. Maintenant, on a un objectif et il faudra se concentrer pleinement.

- On est à moins d'un mois du Mondial, certains restent quelque peu sceptiques après la défaite et la prestation fournie face à la Serbie. Qu'avez-vous à dire à ce sujet ?

Je crois qu'il faut mettre les choses au clair. Il ne faut pas oublier qu'on a eu deux jours seulement pour préparer ce match. On a fait un parcours exceptionnel lors des éliminatoires et ce n'est pas la défaite face à la Serbie, qui reste au demeurant une grande équipe, en match amical de surcroît, qui va tout remettre en question. On a une bonne équipe et on travaille pour être encore meilleurs. Ce n'est pas pour chercher des excuses, mais les bons résultats passent par une bonne préparation, ce qu'on est en train de faire.

- Sur le plan personnel, vous rejoignez l'EN après une saison difficile avec Bochum qui vient d'être relégué. Cela ne risque-t-il pas de vous affecter ?

La relégation de Bochum est derrière moi. Maintenant, c'est un autre objectif. Quand on est un joueur international, il y a le club et il y a la sélection. Bochum et le championnat, c'est le passé ; l'avenir, c'est l'équipe nationale et la préparation du mondial à 100%. Je promets donc aux fans qui croient en nous qu'on fera honneur à l'Algérie et qu'on fera un grand Mondial.

- Mais vous songez certainement à votre carrière de joueur professionnel...

Je sais que mon avenir sera très positif. Mais ça sera après la coupe du monde et pas avant. Il n'y a vraiment pas d'urgence et je suis très serein. Pour moi, toutes les histoires qu'on raconte sur mes contacts et autres sont de faux problèmes. Je préfère rester concentré exclusivement sur l'EN et le mondial sud-africain.

Categorie(s): sports

Auteur(s): T. A. S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..