Aomar (Bouira) : Le receveur condamné à 5 ans de prison

Elwatan; le Jeudi 5 Mars 2009
1

Cinq ans de prison et 500 000 DA d'amende, tel est le verdict prononcé avant-hier par le tribunal de Lakhdaria dans l'affaire A. H., receveur du bureau de poste d'Aomar (22 km au nord-ouest de Bouira), où a eu lieu un vol de 640 millions, dans la nuit du 6 au 7 janvier dernier.
Après avoir questionné longuement le prévenu en insistant particulièrement sur le mode d'accès au coffre-fort, le président a entendu une dizaine de témoins, des employés de cette agence postale pour la plupart, qui, sans avoir été d'une grande utilité pour le tribunal, ont tout de même «éclairé» le président et répondu aux questions des cinq avocats. Le représentant du ministère public mettra l'accent sur les portes qui n'ont pas été forcées, le code du coffre-fort qu'on ne peut chiper d’un simple coup d'œil, la responsabilité pleine et entière du receveur et, se basant sur l'article 29 de la loi 06.01, requerra une peine de 10 ans de prison. Consternation dans la salle. Une femme d'un certain âge éclate en sanglots. Les cinq avocats se sont succédé pour plaider l'innocence de leur client. Tous insistent sur l'inexistence de preuves irréfutables. Après les délibérations du tribunal, le verdict tombera tel un couperet. A. H. a 10 jours pour faire appel auprès de la cour de Bouira.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Ahcène Bettahar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..