Application de l’accord d’Alger sur le Mali : La confiance se réinstalle et les discussions reprennent

Elwatan; le Dimanche 4 Octobre 2015
1


Un «mode opératoire» des sites de cantonnement des éléments des groupes politico-militaires du Nord malien a été adopté lors de la réunion de la Commission technique de sécurité (CTS), a indiqué hier un communiqué de la Mission de l’Onu au Mali (Minusma). Les membres de la CTS ont approuvé le mode opératoire pour les sites de cantonnement, lit-on dans le texte rendu public, au terme de la réunion présidée par le commandant de la force de la Minusma, le général Michael Lollesgaard.

Les participants se sont mis d’accord sur une «compréhension commune» des rôles respectifs des acteurs impliqués dans le processus de cantonnement, conformément aux dispositions prévues dans l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger. Dans le cadre de cette démarche, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, groupe de mouvements politico-militaires du nord malien) fournira prochainement, selon l’APS qui rapporte l’information, la liste des 6 sites de cantonnement qu’elle doit soumettre à la CTS.

La Plateforme a déjà fourni sa liste de 6 sites à la CTS lors de sa réunion tenue le 17 septembre dernier et les opérations de reconnaissance de ces sites ont été entamées trois jours plus tard. En outre, les participants ont convenu de «la nécessité d’établir des patrouilles mixtes entre toutes les parties». Les «termes de référence» du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC) ont été, par ailleurs, approuvés, permettant ainsi l’établissement de l’organisme qui se chargera de l’organisation de patrouilles mixtes entre les forces armées maliennes, la Plateforme et la CMA, a fait savoir la Minusma.

A ce sujet, la CTS a convenu de la nécessité d’établir rapidement les patrouilles mixtes, a-t-on indiqué. Cela a été considéré comme une mesure de sécurité importante, mais également comme un bon outil pour renforcer la confiance entre les parties, a expliqué le communiqué. Par conséquent, une réunion du MOC aura lieu à Gao le 8 octobre, durant laquelle les modalités des premières patrouilles seront discutées, a-t-on annoncé.
 

Categorie(s): international

Auteur(s): R. I.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..