Après la remise des diplômes aux lauréats de la 1re promotion : 378 étudiants vénézuéliens seront formés par l’IAP d’Oran

Elwatan; le Lundi 2 Mars 2009
30142

Le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, a présidé hier la cérémonie de remise des diplômes aux 42 lauréats de la première promotion de techniciens de la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA formés par des professeurs algériens de l’IAP.
Oran : De notre bureau

La cérémonie, à laquelle ont pris part des représentants de l’entreprise vénézuélienne PDVSA, l’ambassadeur de la République du Venezuela,
S. E. Ivan Orellan, et le PDG de Sonatrach, a été organisée conjointement par les compagnies nationales des deux pays producteurs d’hydrocarbures, à savoir Sonatrach et la vénézuélienne PDVSA (Pétrole de Venezuela).
S’étendant sur une période de 10 mois, ce cycle de formation est entré en vigueur à partir de l’année 2008, soit une année après la signature d’un contrat entre les deux pays pour la formation de 420 techniciens sur une période de 4 années au niveau des écoles d’Oran et de Skikda. Selon les chiffres avancés par le docteur Salah Khebri, PDG de l’IAP, 126 étudiants sont actuellement en formation au niveau des écoles d’Oran (104 élèves) et de Skikda (24 élèves). Dans le même ordre d’idées, l’interlocuteur a rappelé que le nombre cumulé de diplômés de l’IAP à la fin de l’année 2008 est de 20 461, dont 16 057 diplômes supérieurs dans les différentes spécialités des hydrocarbures et les divers niveaux.
Les statistiques communiquées font état de 328 masters of science dont 3 étrangers, 592 ingénieurs spécialisés, 3247 ingénieurs d’Etat dont 277 étrangers, 231 techniciens supérieurs spécialisés et 11 659 techniciens supérieurs dont 210 étrangers et 4404 diplômés spécifiques entrant dans le cadre de l’évolution des carrières du personnel du secteur (907 ingénieurs d’application, 3300 agents de maîtrise et 197 opérateurs).
En dernier lieu, le Dr Khebri a tenu à présenter les réalisations et les développements opérés au niveau de cet institut. «C’est ainsi qu’en 44 années d’existence, l’IAP a pu répondre aux missions qui lui ont été fixées et s’adapter à l’évolution de son environnement dans le domaine de la formation et de la valorisation des compétences du secteur de l’Energie et des Mines»,
a-t-il dit.

Categorie(s): dernière

Auteur(s): B. Linda

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..