Après une campagne de nettoyage à El Milia (Jijel) : La cité Lemridja «replonge» dans l’insalubrité

Elwatan; le Samedi 22 Decembre 2012
73008


Dans le sillage de l’opération d’envergure, lancée à l’échelle nationale pour venir à bout de l’insalubrité qui pollue nos villes et villages, la cité Lemridja, l’une des plus importantes de la ville d’El Milia, a été débarrassée de ses ordures. L’opération a mobilisé des engins et des camions et un grand effort de la part de ceux qui ont été chargés de cette mission.

Quelques semaines plus tard, de retour sur les lieux, quelle a été notre  surprise de constater que cette cité à de nouveau sombré dans l’insalubrité. Le décor malsain d’ordures jonchant le sol a davantage pris de l’ampleur dans une quasi-indifférence des riverains. «Mais que peut-on faire, on s’est plaint auprès des autorités, mais il semble que cette saleté est désormais collée à notre peau telle une fatalité», s’emportent des habitants.

Cette cité reste, pourtant, l’une des plus «cotées» dans la ville. «Des gens d’un certain niveau social habitent là, ils sont cadres, fonctionnaires, militaires ou médecins, mais hélas, on ne peut rien contre cette saleté, en l’absence d’une implication des responsables locaux», s’indigne-t-on. Plongée dans l’obscurité, faute d’éclairage public, cette cité est un nid pour toutes sortes de fléaux. Le réseau routier est défoncé et l’insécurité règne toujours.

Pour s’y aventurer, il faut s’armer de vigilance au risque de se retrouver pris dans le piège de ces nombreuses tranchées remplies d’eau de pluie dans un terrain boueux. A l’entrée de la cité, les dépôts d’ordures sont devenus un lieu privilégié des vaches qui viennent y chercher de la nourriture. Le spectacle est d’une extrême désolation. Pourtant, la cité Lemridja a été bel et bien décrétée comme étant complètement assainie.                            

Categorie(s): jijel

Auteur(s): Zouikri A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..