Arrivée du Malawi hier au centre-ville de Blantyre

Elwatan; le Vendredi 10 Octobre 2014
1


Depuis lundi dernier, les Flammes étaient en stage bloqué au Chiwembe Technical and Development Center, au lieudit Limbe, distant d’à peu près 40 km du centre de Blantyre. Chaque jour, les joueurs et membres du staff faisaient la navette jusqu’au stade pour effectuer les entraînements. Le sélectionneur du Malawi, Young Chimodzi, avait opté pour ce lieu retiré afin d’éviter à son groupe toute pression inutile. Mais maintenant que le jour J approche, il a décidé de mettre les joueurs dans le bain et l’ambiance du match en optant pour cet hôtel.

L’équipe du Malawi a rejoint donc le centre-ville de Blantyre quelques heures avant l’arrivée des Verts, prévue dans la soirée. L’entraîneur des Flammes croit en les chances de son équipe de l’emporter. «Nous avons toujours gagné face aux équipes nord-africaines», n’a-t-il cessé de dire ces derniers jours. Pour lui, il ne faut pas que sa sélection rate les points des matchs disputés à domicile. Après avoir accroché, at-home toujours, l’Ethiopie lors de la seconde journée (3-2), les Malawites croient en une qualification à la phase finale. Et cela passe nécessairement, au minimum, par des victoires lors des matchs à domicile.

D’où toute l’«attention» qui a été accordée à l’actuel stage par la Fédération du Malawi. C’est pour cela que le coach Chimodzi avait interdit aux médias algériens d’assister à une quelconque séance d’entraînement de son équipe. Aucune «fuite» concernant la préparation tactique ne pourrait être tolérée. Ce qui explique cet embargo qui a frappé ce stage des Flammes.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Abdelghani Aïchoun

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..