Artisanat : Retour aux sources

Elwatan; le Samedi 16 Novembre 2013
1

Après des années de disette qui ont eu un effet négatif sur les différents secteurs d’activité artisanale dans la wilaya, il semble qu’on se remette aux sources du métier.
Selon les propos optimistes d’un responsable à l’occasion d’une exposition à la chambre d’artisanat lors de la journée nationale de l’artisanat, célébrée le 9 novembre de chaque année, le secteur est en droit d’envisager un avenir plus radieux.
Pour notre interlocuteur, l’industrie artisanale a traversé un dur épisode dû à une impitoyable concurrence des produits contrefaits et de mauvaise qualité. Certains artisans ont fermé boutique pour d’autres activités. Les maîtres tailleurs ont été les plus touchés. D’autres ont continué à résister pour se relancer dans leurs métiers, qui représentent pour eux un héritage traditionnel. Un programme de relance de l’artisanat a été entamé par voie de sensibilisation sur ces métiers et par un soutien des formations destinées aux artisans.

«Aujourd’hui, on compte beaucoup de familles qui vivent de cette activité artisanale, les couturiers et les artisans du cuir ont retrouvé leur souffle, ils enregistrent une reprise réelle de leurs activités, après avoir été touchés de plein fouet par les effets de cette crise», soutient ce responsable. Sans fournir de statistiques, notre interlocuteur a, par contre, noté la présence de 27 exposants au parc animalier de Taza et à l’hôtel Kotama du 6 au 11 novembre. La pâtisserie traditionnelle, la couture, le travail du cuir, la poterie, le tricotage et bien d’autres métiers artisanaux ont été au menu de cette exposition qui a drainé un public intéressé. Cet optimisme est, toutefois, à relativiser si l’on se réfère aux difficultés rencontrées par les artisans qui évoquent surtout le manque de matière première.                                           

Categorie(s): jijel

Auteur(s): Z. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..