Arzew : Le tribunal, la daïra et l’annexe de l’APC de Zabana dans «les normes»

Elwatan; le Jeudi 31 Mars 2011
1


Devant renouveler sa carte d’identité, il craignait à l’avance le calvaire qu’allaient lui faire subir les différents services à solliciter. «Entre-temps, j’ai retiré une fiche familiale et établi une attestation de résidence au niveau de l’annexe APC de Zabana. Je n’arrive pas à croire que cela s’est passé aussi facilement», ajoute-t-il. «A la daïra, une fois le dossier complet déposé et vérifié, il était 16h15, on m’a remis un récépissé et dit de repasser le lendemain pour retirer ma carte d’identité», affirme notre citoyen qui devait se pincer à plusieurs reprises pour vérifier qu’il ne rêvait pas. Pour constater cette célérité inaccoutumée, on s’est rendu dans la matinée du mardi au niveau de ces trois institutions et force est de reconnaître que les choses se déroulent ainsi. Il va de soi que, lorsque quelqu’un accomplit dans «les normes» le travail dont il a la charge et pour lequel il est rémunéré, on n’a pas à le féliciter. Cependant, en cette période de «vaches maigres» de conscience professionnelle, on ne peut ne pas reconnaître à sa juste valeur cette célérité et espérer sa pérennité et sa généralisation à d’autres localités où le citoyen continue à être balloté et malmené pour se faire établir le moindre document.

Categorie(s): oran

Auteur(s): Milagh Mankour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..