Arzew : Une famille sous la menace du bulldozer

Elwatan; le Jeudi 9 Octobre 2014
1


Une opération, pour le moins surprenante au vu des centaines de constructions illicites qui enlaidissent la commune et contre lesquelles rien n’a été entrepris jusqu’à présent. La famille en question affirme «disposer de toutes les pièces administratives justifiant l’occupation de cette habitation (bien communal loué) depuis sa régularisation en 1974». La démolition a été «suspendue ou reportée» parce que l’occupante, une veuve, Mme Rezazga Farhouh, a été prise d’un malaise et a dû être évacuée en urgence, et que son unique fils a fait face aux intervenants. «Si vous voulez démolir, il faut me passer dessus», leur a-t-il lancé menaçant de recourir à l‘extrême.

«Il y avait la bouteille de gaz et un jerrycan d’essence que j’étais prêt à utiliser, je suis un citoyen honnête, je travaille dans une société nationale, je suis même syndicaliste, j’ai fait mon service national durant les années de feu (1994-95), je suis un type très sympa mais je n’aime pas la hogra», dit-il en remerciant Dieu et la bénédiction des parents de lui avoir évité ce geste regrettable. Sur la base des premières informations recueillies, une parcelle (jardin de 160 m2) attenante à cette habitation qui date de l’époque coloniale, fait l’objet du litige entre l’APC et la locataire.

Cette dernière a fait une demande de maintenance de la clôture en 2012 et, n’ayant reçu aucune réponse, a procédé à l’élévation du muret pour se prémunir d’éventuels intrusions comme l’ont fait tous les voisins. Pour l’APC, et selon l’arrêté, il est question de construction illicite. On apprendra qu’un jugement (APC-locataire) a été prononcé par contumace en faveur de l’APC et que la concernée a introduit un appel le 28 septembre dernier. Il s’agit d’une 3ème affaire puisque, révèle la famille concernée, deux autres affaires relatives à ce contentieux sont en instance au niveau du juge chargé des affaires foncières et de la chambre administrative qui doivent se prononcer, respectivement, le 28 du mois en cours et en novembre prochain.                    
 

Categorie(s): oran

Auteur(s): Milagh Mankour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..