Ath Mansour (Bouira) : Les parents d’élèves interpellent les autorités

Elwatan; le Samedi 3 Octobre 2015
1


L’établissement scolaire est dépourvu du minimum. C’est le constat fait par les associations de la commune qui interpellent les pouvoirs publics afin de prendre des mesures urgentes pour «sauver l’année scolaire». Dans leur correspondance, les parents d’élèves soulignent que le lycée est «non seulement dépourvu d’encadrement pédagogique mais aussi d’équipements indispensables aux élèves, à l’instar du matériel destiné aux travaux de laboratoire».

L’année dernière, les quelque 400 élèves avaient observé deux mois de grève pour protester contre l’absence des équipements au niveau du laboratoire et surtout le manque d’enseignants. L’encadrement pédagogique est parfois inexistant au début de chaque rentrée scolaire. «Notre lycée est dépourvu d’un superviseur et surtout d’adjoints de l’éducation», précisent les lycéens dans leur requête.

Le document envoyé par les associations énumère plusieurs insuffisances. Le responsable du lycée, qui a dressé un tableau peu reluisant de la situation qui prévaut au niveau de l’établissement, a fait savoir qu’outre l’absence d’encadrement, la cantine scolaire n’est pas dotée des équipements nécessaires. D’autres insuffisances ont été également soulevées dans le rapport du responsable du lycée et la requête des parents d’élèves.

Ces derniers menacent de recourir à des actions de rue au cas où leurs doléances ne seraient pas prises en charge. Ils comptent même fermer les portes de l’établissement en guise de protestation contre l’attitude des autorités locales qui ont été  pourtant avisées à maintes reprises sur ces problèmes devenus récurrents. «La scolarité de nos enfants est perturbée. Les conditions sont devenues intenables», regrette-t-on, tout en réclamant l’intervention des services concernés  pour solutionner ce problème.

Categorie(s): bouira

Auteur(s): Amar Fedjkhi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..